5 choses que vous ne saviez pas sur la muse et l'icône Jane Birkin

Icône incontestée des années 70, pour sa sensualité et pour le couple médiatisé qu’elle formait avec Serge Gainsbourg, Jane Birkin a marqué le cinéma et la chanson en France et à travers le monde. La muse et sex-symbol n’aura plus de secret pour vous en découvrant ces cinq anecdotes, mais aussi en ne manquant pas le documentaire "Jane Birkin, simple icône" ce soir à 22h25 sur Arte. 

Son arbre généalogique serait noble

Gabrielle Crawford entretenait avec Jane Birkin une amitié des plus intimes. C’est donc tout naturellement qu’elle a rédigé un ouvrage biographique sur la vie de son amie. Dans celui-ci, entre confidences et anecdotes inédites, Gabrielle prête à Jane des ancêtres des plus nobles. Ainsi, elle serait la descendante du roi d’Angleterre, d’Irlande et d’Ecosse Charles II. Son père, David Birkin, aurait sauvé François Mitterrand pendant la Seconde Guerre mondiale. Son cousin ne serait autre que le mathématicien et philosophe Bertrand Russell

Ses débuts avec Gainsbourg ont été particuliers

Le couple incontournable s’était formé peu après la rencontre de Birkin et Gainsbourg sur le tournage du film "Slogan", en 1968. Il semblerait que, de prime abord, le chanteur bourru n’ait pas du tout apprécié l’actrice anglaise… Elle ne parlait que très peu le français, ce qui agace Gainsbourg. Jane Birkin confie par ailleurs qu’elle était au départ persuadée que son collègue s’appelait en fait "Serge Bourguignon". Pierre Grimblat, réalisateur, de "Slogan", raconte l’attitude sévère du chanteur, sans doute blessé dans son égo de jouer avec une inconnue. C’est lui qui aurait fait naître l’étincelle insoupçonnée entre les deux têtus, en les réunissant autour d’un repas auquel il ne s’est finalement pas présenté. Jane Birkin raconte qu’elle a été séduite par la maladresse de Gainsbourg, masquée par une façade de méchanceté surjouée

"Je t’aime, moi non plus", meilleur disque érotique de tous les temps

Ce duo était, au départ, co-signé par Brigitte Bardot. Cette version a cependant été interdite d’enregistrement suite à l’intervention de son mari, Gunter Sachs. Qu’à cela ne tienne : Gainsbourg enregistre à nouveau "Je t’aime, moi non plus", mais cette fois avec Jane Birkin, qui chante plus aigu pour démarquer ce nouveau tube. La chanson est rapidement qualifiée d’obscène et interdite de diffusion dans certains pays, comme l’Espagne et l’Italie. Une censure qui n’empêche pas son incroyable succès commercial, le titre étant aujourd’hui érigé au rang d’incontournable. Le quotidien britannique "The Guardian" l’a qualifié de "meilleur disque érotique de tous les temps", et on confie régulièrement à Jane Birkin que bien des enfants ont été conçus sur cette chanson…

Elle a inspiré un sac à Hermès

Il est de notoriété publique que le modèle "Birkin" de Hermès est directement inspiré de l’actrice et chanteuse. Par contre, l’histoire derrière ce sac iconique est moins connue. Cette création serait en fait due au hasard. Jane Birkin se serait retrouvée par hasard sur le même vol que Jean Louis Dumas, président de la maison Hermès, en 1981. Le détail de la conversation qui s’est tenue varie, mais elle a vraisemblablement donné lieu au dessin du sac au succès planétaire. Il s'agit du premier sac nommé comme un célébrité l'ayant effectivement dessiné. Il est encore largement plébiscité aujourd'hui, dans une grande variété de matières et de couleurs. Le modèle possédé par Birkin elle-même a été vendu pour 110.000 euros, somme reversée à par Croix Rouge. 

Elle a subi un double deuil

Serge Gainsbourg décède en 1991, dans son appartement parisien, des suites d’une crise cardiaque qui fut la cinquième. Après une vie de bâton de chaise, qui lui a valu le surnom "Gainsbarre", il laisse derrière lui sa fille Charlotte, âgée de 19 ans, mais aussi le grand amour de sa vie, Jane Birkin. Le couple avait rompu il y a dix ans de cela, mais elle reste très marquée par le décès de son mentor, celui dont elle chante encore les mots. D’autant qu’elle a du traverser deux deuils, puisque son père est décédé le jour même de l’enterrement de Gainsbourg. Une période qu’elle décrit encore comme une tragédie et qu'elle décrit dans son journal intime, aujourd'hui publié sous le titre  "Munkey Diaries"

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top