Battus à la surprise générale en Moldavie en octobre dernier, les Diablotins n'ont plus leur sort entre leurs mains pour terminer à la première place du groupe I occupée pour l'instant par l'Allemagne. La Belgique a cependant de grandes chances de faire partie des cinq meilleurs deuxièmes mais il faudra pour cela l'emporter en Bosnie-Herzégovine.
Les Diablotins restaient pourtant sur quatre victoires, dont une probante contre le Pays de Galles, mais cela ne les a pas empêchés de mordre la poussière face à l'ancienne lanterne rouge du groupe, la Moldavie, en octobre dernier. Contre les Moldaves, la Belgique a gaspillé l'avantage qu'elle s'était constitué en battant à deux reprises l'Allemagne, favorite à la victoire du groupe. "On avait peut-être trop en tête qu'un déplacement (en Bosnie-Herzégovine le 17 novembre, ndlr) plus facile pouvait nous attendre dans un mois. Il sera désormais très dur. Nous avons loupé la voie facile, il va falloir réussir par la plus compliquée", regrettait l'entraîneur des espoirs Jacky Mathijssen avant d'aborder l'ultime échéance dans le groupe I.

Une Bosnie accrocheuse

Lents et imprécis, les Diablotins avaient manqué totalement leur première période en Moldavie. Face à la Bosnie-Herzégovine, troisième du groupe, il faudra être prêt dès l'entame de la rencontre. En septembre dernier, les espoirs, encore coachés par Johan Walem, s'étaient cassés les dents sur la défense bosnienne en partageant l'enjeu à Louvain (0-0). Cette fois-ci, un match nul ne suffira pas. Depuis le début de la campagne, les Bosniens n'ont jamais encaissé plus d'un but, sauf une fois à domicile face à l'Allemagne (0-2). Les Belges devront donc se montrer efficaces.

L'Allemagne, qui accueille la nouvelle lanterne rouge, le Pays de Galles, ne devrait normalement pas connaître trop de souci pour l'emporter et terminer en tête du groupe. Les coéquipiers de Lukas Nmecha s'étaient déjà largement imposés en terres galloises en septembre dernier (1-5), tout comme la Belgique un mois plus tard (5-0). Les Diablotins avaient cependant connu la défaite en Grande-Bretagne (1-0). Les Allemands savent donc qu'il leur faudra être attentif et que la partie n'est pas gagnée d'avance.

Une victoire sinon rien

En cas de contre-performance de l'Allemagne, la Belgique pourrait passer devant sur le fil. Pour tenter de ramener les trois points de Bosnie, Jacky Mathijssen a convoqué pour la première fois le milieu de terrain du Standard Nicolas Raskin. L'attaquant de l'Union Dante Vanzeir est également de retour dans l'effectif. Avec Hannes Delcroix, Sebastiaan Bornauw et Charles De Ketelaere, les espoirs pourront également compter sur des éléments qui auront acquis encore de l'expérience une semaine plus tôt chez les Diables Rouges.

La Belgique compte 13 points, soit deux de moins que l'Allemagne. Suivent la Bosnie-Herzégovine (8), la Moldavie (7) et le Pays de Galles (6). Les neuf vainqueurs de groupe et les cinq meilleurs deuxièmes seront qualifiés pour la phase de groupes de l'Euro, qui se disputera du 24 au 31 mars 2021 en Hongrie et Slovénie. Le tour final à élimination directe se déroulera dans un second temps, du 31 mai au 6 juin 2021.

Suivez Bosnie-Herzégovine - Belgique ce mercredi à 18h15 sur Proximus Sports 1, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.