75 bougies pour Neil Young, auteur de titres fantastiques

Guitariste de légende, Neil Young fête ce 12 novembre ses 75 ans. Proximus Pickx en profite pour revenir sur la carrière du chanteur à travers quelques titres marquants.

The Loner

Neil Young voit le jour à Toronto en 1945 mais déménage en Californie pour se lancer dans la musique en 1965. Après un passage avec le groupe Buffalo Springfield, il se lance en solo trois ans plus tard, accompagné par le groupe Crazy Horse. Il sort son premier album, "Neil Young", avec l’un de ses plus beaux titres, The Loner
 

Cinnamon Girl

Dans la foulée, il sort un autre album, "Everybody Knows This Is Nowhere" avec de nombreux tubes comme Down By The River, Cowgirl In The Sand ou encore Cinnamon Girl. Des chansons aux textes très personnels, comme la plupart de ses chansons. La légende veut qu'il a écrit ces trois titres avec une forte fièvre. Toujours en 1969, il participe à Woodstock avec le groupe Crosby, Stills, Nash & Young mais ne donne pas on autorisation pour être filmé.
 

Heart of Gold

L’ascension de Neil Young se poursuit au début des années 70 où il devient une vraie référence et atteint l'apogée de sa popularité. En 1972, il sort l’album "Harvest" qui devient numéro 1 aux Etats-Unis et au Royaume Unis. L’album compte de belles balades dont  Heart of Gold  qui lui vaut la comparaison avec Bob Dylan.

Like a Hurricane

Le chanteur fait ensuite face à une période plus difficile avec l’handicap de son fils, une dépendance à la cocaïne et aussi le décès de Danny Whitten, guitariste du groupe Crazy Horse. Neil Young traverse alors une phase de dépression et cela se ressent dans les albums qu’il sort à l’époque. Il quitte cette période trouble en 1975 et sort en 1977 "American Stars ‘n Bars" où l’on retrouve Like a Hurricane.

 

Rockin' in the Free World

Tout au long de sa carrière et encore aujourd’hui, Neil Young, c’est quasiment un album par an. Et le chanteur a choisi la musique pour faire passer son engagement politique : il défend les opprimés avec une vision plus juste de la société. Il milite aussi pour la protection de l’environnement. En 1989, dans le morceau Rockin' in the Free World, il critique ouvertement le gouvernement du président des Etats-Unis, George H.W. Bush. La chanson devient alors l'hymne de la chute du monde communiste. Trump l’utilise lors de sa campagne en 2015, ce qui n’est pas du goût du chanteur qui lui fait savoir. Il apporte même son soutien à Bernie Sanders lors des primaires dans le camp démocrate.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top