Au Lierse Kempenzonen et à Lommel, on a longtemps retenu son souffle ces derniers jours après avoir appris la semaine passée qu’il y avait des cas positifs dans les deux noyaux. Le Covid-19 allait-il se propager?

Mais les deux clubs sont à présent soulagés. Il n’y a pas eu d’explosion de cas positifs. Les deux équipes avaient manifestement placé à temps leur(s) joueur infecté(s) en quarantaine, de sorte que le reste du groupe a été épargné.
 
Au Lierse Kempenzonen, ces dernières semaines, on avait détecté deux joueurs positifs, mais selon les derniers tests, il n’y a actuellement plus aucun joueur contaminé. Ce qui signifie qu’à l’exception des blessés (Vermeiren, Van Landschoot, Straetman et Janssen), Tom Van Imschoot peut compter sur un noyau élargi.

Le Lommel SK compte, lui, toujours un joueur testé positif. Cette fois, il ne s’agit pas de Robin Henkens qui avait été testé positif la semaine passée. Le médian a cette fois été testé négatif et a donc pu reprendre les entraînements avec le groupe. La semaine passée, Lommel avait décidé préventivement de mettre en quarantaine trois joueurs qui s’étaient entraînés avec Henkens. Il s’agissait de Glenn Neven, de Jonathan Hendrickx et de Milan Troonbeeckx. On ne sait pas qui est le joueur infecté et si le club mettra à nouveau d’autres joueurs en quarantaine.