La phase aller des poules de la Ligue des champions s'est terminée ce mercredi avec de nouveau pas mal d'enseignements à tirer. Après trois journées, il est temps de faire un premier bilan des forces en présence.
Les équipes au top

Quatre formations comptent pour l'instant le maximum de points: le Bayern Munich, Manchester City, Liverpool et le FC Barcelone. Le tenant du titre possède pour sa part la meilleure attaque de la compétition avec déjà douze buts inscrits. Les Bavarois surfent sur la même vague que la saison dernière et personne ne semble en mesure de pouvoir les arrêter comme ils l'ont montré avec leur démonstration en ouverture contre l'Atlético Madrid (4-0).

Manchester City (1 but encaissé) et Liverpool (0 but encaissé) possèdent eux deux des meilleures défenses de la Ligue des champions. Si les Citizens sont en simple tour de chauffe dans un groupe largement à leur portée (Porto, Olympiakos et Marseille), les Reds impressionnent au fil des journées malgré l'opposition. L'Atalanta a notamment été ridiculisé sur sa propre pelouse par l'armada offensive des Anglais (0-5).

Enfin, le FC Barcelone n'a certes pas flambé contre le Dynamo Kiev lors de la dernière journée mais les Catalans semblent avoir retrouvé un Lionel Messi en état de grâce. La Pulga a particulièrement brillé lors du choc à la Juventus. Et tout le monde le sait, les troupes de Ronald Koeman ne pourront envisager la victoire finale que si l'Argentin décide de partir en mission.

Les formations qui doivent confirmer

Le Borussia Mönchengladbach aurait pu incontestablement se retrouver dans les tops. Dans un groupe compliqué (Real Madrid, Inter, Shakhtar), les Allemands ont réussi, en effet, à tirer leur épingle du jeu et à se hisser en tête avec 5 points sur 9. Leur démonstration en Ukraine (0-6) prouve d'ailleurs qu'il ne faudra pas sous-estimer les coéquipiers d'Alassane Plea pour le reste de la compétition. La star montante du coaching Marco Rose, adepte du football offensif, et les siens savent cependant que le plus dur reste à faire car cette poule semble être l'une des plus indécises. Avec le réveil du Real et de l'Inter, le Borussia saura-t-il résister ?

Chelsea effectue également une bonne entrée en matière. Les ouailles de Frank Lampard affichent un bilan positif de 7 points sur 9. La mayonnaise semble prendre petit à petit à Londres où l'effectif a été pas mal chamboulé ces derniers temps. Cependant, l'opposition reste assez faible (Krasnodar, Rennes) et le seul choc face à Séville à accoucher d'une petite souris (0-0). Les Andalous, eux aussi détenteurs de 7 unités, sont déjà attendus au stade suivant pour se frotter à plus fort.

Le Club de Bruges a démarré de la plus belle des manières la compétition avec une victoire sur le fil au Zénith Saint-Pétersbourg. Les Blauw en Zwart ont cependant enchaîné avec un match nul face à une Lazio déforcé et une défaite logique au stade Jan Breydel contre Dortmund. Si le Borussia semble être au-dessus du lot, malgré son revers inaugural en Italie, difficile à dire si les Gazelles peuvent légitimement envisager une qualification pour le tour suivant.

Bien malin celui qui pourra cocher les deux qualifiés dans le groupe H. Manchester United a surpris tout le monde en s'imposant d'entrée au PSG avant de gifler le RB Leipzig et de s'incliner péniblement à Istanbul. Les Red Devils et les hommes de Julian Nagelsmann ont cependant rempli leur mission avec un bilan de 6 points sur 9. Il ne faudra toutefois pas faiblir en chemin.

Les clubs qui font un flop

En parlant de remplir sa mission, le Paris Saint-Germain est encore loin du compte. Privé de ses deux joyaux Neymar et Kylian Mbappé face au RB Leipzig, Thomas Tuchel n'a jamais trouvé la solution et a subi sa deuxième défaite en trois rencontres. Sans le sauveur Moise Kean à Istanbul, la donne aurait pu être encore plus catastrophique. Troisième de sa poule, le dernier finaliste de la Ligue des champions va devoir se ressaisir rapidement sous peine de vivre une incroyable désillusion.

Son éternel rival, l'Olympique de Marseille, n'est pas non plus à la fête. Avec un zéro pointé, les Marseillais sont derniers de leur groupe. Pire encore, les partenaires de Dimitri Payet ont enchaîné une douzième défaite consécutive en C1, égalant le triste record du Sporting d'Anderlecht. En cas de nouvelle défaite contre Porto à domicile, ils s'empareraient seuls de ce titre. À jamais les premiers ! Le troisième club français, le Stade rennais, ne fait pas beaucoup mieux. Pour leur première en Ligue des champions, les Bretons n'ont pris qu'un point en trois rencontres. Avec des pépites comme Eduardo Camavinga ou Jérémy Doku, on en attendait un peu plus des hommes de Julien Stéphan.

Et que dire du grand Real Madrid ! Défaite à la surprise générale sur sa pelouse par l'équipe B du Shakhtar Donetsk, la Maison Blanche a dû puiser dans ses réserves pour obtenir un point dans les dernières minutes au Borussia Mönchengladbach. Le retour d'Eden Hazard aux affaires a coïncidé avec la remise en route des hommes de Zinédine Zidane qui se sont replacés grâce au succès important contre l'Inter Milan. Troisième de leur groupe après 3 journées, à un seul point de la tête, rien n'est perdu pour les Merengues mais on ne peut pas dire qu'ils ont fait un bon début de campagne.

Pour terminer, avec un bilan de 4 sur 9, l'Atalanta, troisième à égalité de points avec l'Ajax, deuxième, ne doit pas encore dire adieu à la qualification. Cependant, les Italiens, révélation de la saison dernière, n'ont pas vraiment rassuré depuis l'entame de la compétition. En dehors d'une nette victoire au Danemark contre Midtjylland, les Bergamasques sont revenus du diable Vauvert à domicile contre les Ajacides (2-2) avant de prendre une manita sur leurs terres face à Liverpool. Pour rappel, l'Atalanta avait débuté l'exercice précédent avec un maigre bilan d'un point sur 12 avant de vivre une saison exceptionnelle. Il reste donc de l'espoir pour Gian Piero Gasperini...

Suivez la Champions League tout au long de la saison sur les chaînes de Proximus Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.