Gérard Jugnot, l'acteur au service du collectif

Alors que Club RTL diffuse ce soir à 20h le film 'Benoît Brisefer : Les Taxis rouges', Proximus Pickx vous propose une sélection des meilleurs films de Gérard Jugnot.

Benoît Brisefer : Les Taxis Rouges

il s'agit de l'adaptation de la bande dessinée de Peyo, sorti pour la première fois en 1962. Ce sont les premiers pas de ce petit garçon aux super pouvoirs au cinéma. Benoît Brisefer, âgé de 10 ans, est un petit garçon au caractère bien trempé et d’une grande générosité qui cache sous une apparence très ordinaire de super pouvoirs. Son seul point faible : il perd toute sa force quand il s’enrhume. Ce n'est malheureusement pas le meilleur rôle de Gérard Jugnot au cinéma, voici de quoi prendre de la hauteur.

Meilleur Espoir féminin

En 2000, le réalisateur Gérard Jugnot offre à Bérénice Béjo son premier rôle important dans 'Meilleur Espoir féminin'. Bérénice Béjo tient tête à Gérard Jugnot qui interprète son père coiffeur, Yvon. Ils vivent en Bretagne. La jeune femme, Laetitia, veut monter à Paris pour faire du cinéma. Mais son papa n’est pas d’accord et ne sait pas qu’elle a passé une audition et est sélectionnée pour un premier rôle…

Ce rôle de comédienne débutante lui vaut d’être nommée au César du Meilleur espoir féminin. C'est donc Gérard Jugnot qui lança la carrière de Bérénice Béjo.


Monsieur Batignole

À nouveau derrière et devant la caméra, Gérard Jugnot s'empare du thème délicat de la collaboration en France. L’action du film se situe en 1942 sous l’occupation allemande et raconte l’histoire d’Edmond Batignole qui va se battre pour sauver la vie d’un petit enfant juif.

Le film reçut un accueil dithyrambique de la presse et valut à Jean-Paul Rouve le César du meilleur espoir, qui le dédiera à Farrugia, Patrick Dewaere, à sa troupe des Robins et bien sûr à ses parents. Malgré de bonnes critiques, le film ne reçut pas l'accueil mérité.

Les Bronzés

On ne pourrait parler de la carrière de Gérard Jugnot sans aborder la troupe du Splendid avec laquelle il a connu le succès, dès 1978. La troupe, composé de également de Christian Clavier, Josiane Balasko, Michel Blanc, Thierry Lhermitte et Marie-Anne Chazel, a d'abord passé trois ans à animer les saisons du Club Med avant de connaître la gloire au cinéma. C'est à l'occasion de cette expérience au sein des clubs de vacances qu'ils ont pu étudier le comportement des vacanciers, dont ils se sont inspirés pour écrire la pièce 'Amour, coquillages et crustacés'. Le film 'Les Bronzés' en est l'adaptation.

Les Choristes

Plein de tendresse se dégage de ce film réalisé par Christophe Barratier. 'Les Choristes' se déroule après la guerre en 1948 en France. Un professeur de musique, Clément Mathieu, intègre un internat en rééducation pour mineurs en tant que surveillant. Très vite, il ne supporte plus les méthodes du directeur, Rachin. Mathieu décide alors d’initier ces enfants difficiles à la musique et au chant. Une grande chorale les rassemble et transforme leur vie. Un rôle que Gérard Jugnot incarne à la perfection tant il est touchant.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top