Cette sixième journée de compétition en D1B a une fois de plus mis à l'honneur son incontestable roi, Georges Mikautadze. L'attaquant du RFC Seraing a de nouveau inscrit un triplé et semble déjà inaccessible pour le sceptre de meilleur buteur. Dans les autres classements individuels, la lutte est beaucoup plus serrée.
 
Georges Mikautadze est une véritable mitraillette et la nouvelle arme fatale du RFC Seraing ne semble pas près de s'enrayer : pour la troisième fois de la saison, l'attaquant franco-géorgien a inscrit au moins trois buts en une rencontre et a ainsi porté son total personnel à 12 buts. Son premier poursuivant, Ivan Yagan (4 buts), qui n'a pas joué ce week-end, est désormais menacé par un groupe de joueurs qui ont inscrit 3 buts au total. Ayyoub Allach et Manfred Ugalde sont ainsi rejoints par Thibo Baeten et Dante Vanzeir à la troisième place du classement.
 
Avec Mikautadze, Ugalde et Baeten, les jeunes sont confortablement installés aux commandes du classement des meilleurs réalisateurs de la série.
 
Les buteurs:
 
12 buts: Mikautadze (Seraing)
4 buts: Yagan (RWDM)
3 buts: Allach (Lierse K.), Ugalde (Lommel), Baeten (Club NXT), Vanzeir (Union)
 
Au classements des assists, Ablie Jallow (blessé) n'ayant pas joué avec le RFC Seraing, ses poursuivants auraient pu en profiter pour se rapprocher un peu, mais il n'en a rien été. On note simplement quelques nouveaux venus avec deux passes décisives cette saison.
 
Les assists:
 
4. Jallow (Seraing)
3. Petrov (Lierse K.)
2. Mikautadze (Seraing), Cejas (Lommel), Brüls (Westerlo), Staelens (Deinze), Challouk (Deinze), Bernier (Seraing), Cascio (Seraing), Godart (Seraing), Teuma (Union), Van Landschoot (Lierse)
 
Au niveau des clean sheets, pas de changements pour la deuxième semaine consécutive. La dernière clean sheet en 1B remonte à la quatrième journée de compétition, lorsque Tomas Svedkauskas (Lommel SK) avait gardé sa cage inviolée face au RWDM. Notons que deux clubs, le RFC Seraing et le Club NXT n'ont pas encore gardé le zéro derrière cette saison.
 
Du côté de Seraing, le but encaissé (sur un penalty de Baeten) à la 84e suscite d'ailleurs l'indifférence d'Emilio Ferrera, le coach des Métallos. "Quelle est l'importance d'une clean-sheet ? Le plus important n'est-il pas de marquer plus que l'adversaire ? Je ne comprends pas car cela n'apporte rien. Le but est de gagner, on a marqué six buts ce soir. On s'en fout du clean-sheet, on s'en fout. On peut encaisser toutes les semaines du moment qu'on on marque un but de plus," s'est-il amusé en conférence de presse. Il faut dire qu'avec 21 buts inscrits en 6 matches (3,5 buts de moyenne par match), Seraing a inscrit dix buts de plus que l'Union et le Lierse K. et 9 buts de plus que Lommel, toutes ces équipes ayant joué le même nombre de rencontres que le leader serésien.
 
Les clean sheets:
 
3. Özer (Westerlo)
2. Moris (Union)
1. Sadin (RWDM), Brughmans (Lierse K.), Dutoit (Deinze), Svedkauskas (Lommel)