Ce dimanche à 20h45 aura lieu le premier choc de la saison en Serie A entre l'AS Rome et la Juventus dans le cadre de la deuxième journée. Les deux équipes voudront l'emporter pour oublier une semaine agitée.
Dans le football, les problèmes extrasportifs peuvent parfois bousculer l'ordre établi. La semaine dernière, la Serie A fut dans l'oeil du cyclone à cause de deux formations du top: l'AS Rome et la Juventus de Turin. Ces deux monstres du football italien voudront prouver ce weekend dans un duel au sommet que le ballon rond reste la seule priorité.

Une erreur administrative coûte un point à l'AS Rome

Revenons tout d'abord sur le weekend dernier. Lors de la première journée de Serie A, l'AS Rome n'a pas pu faire mieux qu'un match nul sur la pelouse de l'Hellas Vérone. Un triste point mais un point quand même. Du moins, c'est ce que la Louve pensait jusqu'à ce qu'elle apprenne qu'Amadou Diawara, titulaire, n'a pas été correctement enregistré auprès de la ligue italienne.

Le secrétaire du club, Pantaleo Longo, a été désigné comme le responsable de cette énorme bévue qui a entraîné la défaite 3-0 des Giallorossi sur tapis vert. À la suite de cette erreur, il a décidé de présenter sa démission. Sa nouvelle destination ? Hellas Vérone...

La saga Suarez à la Juventus

Le champion en titre, la Juventus, a lui aussi connu une semaine mouvementée. Mis à la porte par le FC Barcelone, Luis Suarez a longtemps été annoncé comme un potentiel renfort au sein du noyau d'Andrea Pirlo. Après le départ forcé de Gonzalo Higuain, la Vieille Dame cherchait un nouveau numéro 9. Le seul problème était que la Juve, avec Arthur et Weston McKennie, avait déjà atteint la limite de joueurs extra-communautaires dans son effectif. Grâce à l'aide de sa femme Sofia Balbi, qui possède des grands-parents italiens, l'Uruguayen semblait avoir trouvé une solution. Pour obtenir le précieux passeport italien, il fallait encore cependant réussir un test linguistique rudimentaire.

Il s'est toutefois avéré que Suarez ne parlait pas du tout italien. L'avocate du club Maria Turco et le directeur de l'Université pour les étrangers de Pérouse ont alors décidé de jeter l'éponge. Le procureur du parquet, Raffaele Cantone, ancien chef de l'Autorité nationale italienne anti-corruption, menait cependant depuis février dernier une enquête pour diverses irrégularités contre les dirigeants de l'Université. Il aurait découvert grâce à des écoutes ordonnées bien plus tôt que l'attaquant international uruguayen aurait triché. Selon le magistrat, les sujets abordés lors de l'examen ont été convenus auparavant avec le candidat et la note lui a été attribuée avant même l'examen. Une histoire rocambolesque qui n'est pas prête de s'achever.

Avec le transfert avorté de Suarez mais aussi celui d'Edin Dzeko en provenance de l'AS Rome, la Juventus a misé sur un ancien poulain de la maison: Alvaro Morata. Andrea Pirlo et les siens voudront, quoi qu'il arrive, débuter la saison de la meilleure des manières avec un 6 sur 6. Et quelque chose nous dit que Cristiano Ronaldo pourra toujours soigner les maux offensifs des Turinois si cela s'avère nécessaire.

Suivez AS Rome - Juventus ce dimanche à 20h45 sur Eleven Sports 1, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le calendrier complet de la deuxième journée de Série A :

Samedi:
  • Inter Milan - Fiorentina à 20h45 à Eleven Sports 1
Dimanche:
  • Naples - Genoa à 15h sur Eleven Sports 2
  • Crotone - AC Milan à 18h sur Eleven Sports 1
  • AS Rome - Juventus à 20h45 sur Eleven Sports 1