Nous n'avons pas besoin de vous dire que 2020 n'est pas une année comme les autres. Dans la longue liste des évènements inattendus, on peut aussi cataloguer le surprenant retour d'Ognjen Vranjes à Anderlecht. Le défenseur central bosnien, cloué au pilori il y a peu, pourrait bien devenir un pilier important du collectif de Vincent Kompany.
Nous sommes le 17 août 2018. Ognjen Vranjes, qui a quitté l'AEK Athènes au cours de l'été, fait partie pour la quatrième fois de l'arrière-garde des Mauve et Blanc. Les troupes de Hein Vanhaezebrouck mènent confortablement 2-0 contre Mouscron lorsque les lumières s'éteignent chez le défenseur bosnien à la 80e minute. Une intervention sèche au milieu de terrain lui vaut un carton rouge et une suspension de trois journées. Le début de la fin à Anderlecht pour le natif de Banja Luka...

L'extrasportif éclipse la performance sportive

Depuis lors, Vranjes n'a fait que six apparitions avec les Bruxellois au total. Mais c'est surtout pour son attitude en dehors des terrains qu'il fait la Une des journaux. Un tatouage fasciste, un flirt ouvert avec une chanteuse balkanique, un soutien à des hooligans grecs ... La liste semble presque infinie.

La direction des Mauve et Blanc en a assez et bannit Vranjes dans l'équipe B. À l'été 2019, un prêt dans son ancien club, l'AEK Athènes, dont il a un tatouage sur le bras, semble soulager toutes les parties, mais c'était sans compter sur les difficultés financières qui frappent Neerpede. Avant même la fin du championnat grec, Vranjes est rappelé à Anderlecht. Dans un premier temps, en vue d'un transfert.

La reconquête sous Kompany

La retraite inattendue de Vincent Kompany et la grave blessure d'Elias Cobbaut ont redistribué les cartes. En manque de solution défensive, Anderlecht décide de donner une énième chance à Vranjes. "J'ai entendu beaucoup d'histoires à son sujet, mais je le connais personnellement comme un super pro. Et un bon défenseur avec du métier. Il a été légèrement blessé ces dernières semaines, mais Vranjes peut nous aider", a déclaré l'ancien Diable Rouge en conférence de presse. Des mots qui ont touché Vranjes : "Je donnerai tout pour Vincent Kompany."

Et il faut dire que le défenseur central bosnien a su saisir sa chance face au Cercle et à Waasland-Beveren, même si il a eu quelques moments d'absence en terres waeslandiennes. Il sera intéressant de voir comment il se débrouillera face aux offensifs d'Eupen qui, avec un bilan de 7 sur 18, est clairement mal payé pour le jeu proposé depuis le début de la saison. Espérons pour Kompany que Vranjes parviendra à privilégier le côté sportif désormais...

Suivez Anderlecht - Eupen ce dimanche à partir de 16h sur Eleven Pro League, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ».  Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.