Le col de la Loze, nouveau monstre des Alpes

Les coureurs du Tour de France ont intérêt à avoir de bonnes jambes aujourd’hui. Après l’ascension du mythique col de la Madeleine, ils devront gravir pour la première fois de l’histoire le col de la Loze, qui culmine à un peu plus de 2.300 mètres d’altitude et contient des passages à plus de 20%.

L’introduction de nouveaux cols ou de passages montagneux dans un grand tour est monnaie courante. Les organisateurs du Giro, notamment, le font régulièrement. Dans la Vuelta également, des grimpettes inédites sont souvent au menu.

Très souvent, ces nouveautés prennent la forme de chemins non asphaltés, situés par exemple entre deux cols ou qui font partie intégrante de la nouvelle ascension. Ainsi, le Giro a un jour décidé d’organiser un contre-la-montre montagneux sur les flancs non goudronnés du volcan Etna, à une altitude de 2.850 mètres. A Tirreno-Adriatico, le Muro di Guardiagrele, soit "la route la plus raide d'Italie" a également fait son apparition. La montée asphaltée a une pente moyenne de 25%, avec des passages à 28%.

Les derniers kilomètres asphaltés

Les concepteurs de parcours aiment dégoter des nouveautés pour amener de la variation et du spectacle. Ce que promet le col de la Loze et ses 21,5 km à 7,8%. Ses 4,5 derniers kilomètres seront particulièrement raides, avec des tronçons à plus de 20%. Avec le kilomètre 17 à 11,2% de moyenne, le kilomètre 18 à 11%, le kilomètre 19 à 9,5%, le kilomètre 20 à 9,3 % et les 500 derniers mètres à 9,7%, le peloton aura l'impression d'escalader le mur de Huy trois ou quatre fois. Le col est en outre tout sauf régulier, avec jamais plus de 300 mètres avec la même pente.

La montée passe par la station de ski de Méribel, après quoi le parcours se poursuit sur environ 7 kilomètres sur une route conçue spécialement pour les cyclistes et les vététistes. Mais jusqu'à récemment, cette route n'était pas goudronnée et la caravane du Tour n’aurait pas pu y passer. Jusqu'en juin dernier, il n’était pas possible d’aller plus haut que l'aéroport de Méribel, situé à une altitude d'environ 1.800 mètres. L'office du tourisme local a vu suffisamment de raisons pour asphalter la route, et aujourd’hui le Tour de France y passe pour la première fois.

Un col du 21ème siècle

Avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir le tremplin de saut à ski autrefois utilisée pour les Jeux olympiques d'hiver de 1992 à Albertville. Qui sait, cela pourrait inspirer Primoz Roglic, ancien champion de la discipline, à réaliser de nouveaux exploits.

Le directeur du Tour Christian Prudhomme est pour sa part très enthousiaste au sujet du col de la Loze: "La découverte du col de la Loze sera un choc et pas seulement pour l’immense panorama dont on jouit au sommet. Nous avons là, peut-être, par son profil hors normes, LE prototype du col du 21e siècle".

Retrouvez toutes les infos sur le Tour de France via ce lien.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?