Le Grand Colombier peut-il devenir un col mythique du Tour de France?

La 15e étape du Tour de France relie la ville de Lyon au sommet du Grand Colombier, une première dans l'histoire de l’épreuve. Peu emprunté dans l’histoire du Tour, le géant de l’Ain n’a pourtant pas grand-chose à envier aux cols les plus mythiques de France.

L’Alpe d’Huez, le Tourmalet, le Mont Ventoux ou encore le Galibier… Autant de cols mythiques du Tour de France qui, au fil des ans et des exploits sportifs dont ils furent le théâtre, ont fait la légende de la plus grande course cycliste du monde.

Situé au sud du massif du Jura, le col du Grand Colombier ne peut pas en dire autant. Pourtant considéré par beaucoup comme l’un des cols les plus difficiles de France, son histoire avec le Tour est relativement récente, puisqu’il n’y a fait son apparition qu’en 2012. Depuis, il a néanmoins déjà été gravi à trois reprises, dont la dernière fois en 2017. La caravane du Tour de l'Ain, en revanche, y passe régulièrement.

Le géant pourrait cependant bientôt devenir un classique de la Grande Boucle. Découvert en 1979 par les organisateurs du Tour de l'Avenir, le Grand Colombier possède de sérieux atouts et a déjà offert du beau spectacle. En 2012, le Français Thomas Voeckler fut le premier à passer en tête à son sommet. Il fut suivi par par Rafal Majka en 2016 et Warren Barguil en 2017. Il a donc la particularité d’avoir toujours sacré le futur vainqueur du maillot à pois.

Un géant aux quatre versants

Le peloton aura presque droit à une intégrale du Grand Colombier, puisqu’après une première partie d’étape relativement plate, trois de ses quatre voies d’accès (deux à l'ouest et deux à l'est) seront empruntées. Ces trois versants offrent proposeront des montées quelque peu différentes mais qui peuvent toutes faire pas mal de dégâts.

Les coureurs devront d’abord s’attaquer à la redoutable montée de la Selle de Fromentel, longue de 11,1 km avec ses passages à 22%, avant de filer vers le col de la Biche (6,9 km à 8,9 %), plus court.  Le peloton finira par gravir, depuis le village de Culoz, la longue et irrégulière montée finale (17,4 kilomètres à 7,1 %) avec ses superbes lacets, au sommet de laquelle sera jugée l’arrivée de l’étape, pour la première fois dans l’histoire du Tour.

Le dernier passage d’un peloton professionnel sur les pentes du Grand Colombier, c’était au Tour de l’Ain il y a un peu plus d’un mois. Avec la victoire d’un certain... Primoz Roglic, actuel leader de l'épreuve, dans un final identique à l’étape du jour. Le Slovène pourra-t-il à nouveau dompter le col, sans doute appelé à devenir un incontournable de la Grande Boucle? Le tracé promet en tout du grand spectacle.

Retrouvez toutes les infos sur le Tour de France via ce lien.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?