Ce mardi soir à 20h45, les Diables Rouges affrontent l'Islande à domicile dans le cadre du deuxième match de la Nations League. L’engouement autour de la révélation de l'Euro 2016 s'est peut-être un peu calmé, mais les Islandais continuent de se battre à chaque match comme de véritables vikings. En l'absence de la star Gylfi Sigurdsson (Everton), du voleur de buts Alfred Finnbogason (ex-Lokeren) et d’Aron Gunnarsson (Al Arabi), l'entraîneur national Erik Hamrén doit se creuser les méninges. Pourtant, il y a quelques joueurs que les Diables Rouges feraient mieux de surveiller.

Cet ancien joueur du Standard devra se faire pardonner contre les Diables. Dans une fin de match folle contre l'Angleterre le week-end dernier, le médian offensif a manqué une chance unique de tenir les troupes de Gareth Southgate en échec, ratant un penalty dans le temps additionnel. En l'absence de Gylfi Sigurdsson et d'Aron Gunnarsson, Bjarnason assume à la fois le rôle de meneur de jeu et d’accélérateur de jeu.
 
Âgé aujourd’hui de 32 ans, Bjarnason est arrivé à Sclessin en janvier 2012, quand José Riga était entraineur. En six mois, il a fait vingt apparitions, dont seulement cinq comme titulaire. Suffisant pour entrer dans le cœur des supporters. Après cela il a été prêté à Pescara. Actuellement joueur de Brescia, il a connu son heure de gloire lors de son deuxième passage à Pescara (2014-2015), ce qui lui a valu un beau transfert au FC Bâle, en Suisse. Il y a été champion en 2016 et a également participé à la Ligue des champions, après avoir vécu, entre-temps, le conte de fées de l’Euro 2016, en marquant des buts contre le Portugal - le premier but de l'Islande dans un grand tournoi international - et contre la France.
 
Ari Skulason
 
Avec Ari Skulason, l’Islande compte un autre Belgicain, actif lui du côté d’Ostende. Le défenseur de 33 ans a cependant dû regarder le match contre l’Angleterre depuis le banc de touche. Mais, en raison de l'absence des deux défenseurs centraux, Sverrir Ingi Ingason (ex-Lokeren, suspendu) et le capitaine Kári Árnason (non libéré par son club), l'entraîneur national Hamrén pourrait lui offrir une place de titulaire.
 
Le défenseur latéral est arrivé en juillet 2016 au Sporting Lokeren, un club qui a souvent fait appel au marché islandais dans le passé. Lorsque le club a été rétrogradé en D1B en 2019, le KV Ostende a récupéré le joueur gratuitement. Au total, il a disputé 109 matchs de Jupiler Pro League. Peut-être devra-t-il tenter de bloquer un joueur qu’il connait bien, en la personne de Jérémy Doku.
 
Albert Gudmundsson
 
En l'absence d'Alfred Finnbogason, ancien meilleur buteur d'Eredivisie, un autre joueur actif aux Pays-Bas est à l'affût. Albert Gudmundsson (AZ Alkmaar) a vu une grande partie de la saison dernière gâchée à cause d'une longue blessure à la cheville. Cependant, l’ailier droit de 23 ans a prouvé que ce n’était plus qu’un mauvais souvenir lors du deuxième tour préliminaire de la Ligue des champions. Dans les prolongations contre le Viktoria Plzen, il a fait passer les troupes d'Arne Slot avec deux buts. Les Diables Rouges sont déjà prévenus !
 
Suivez la rencontre en intégralité sur La Une à 20h45.