Ce que vous ne saviez pas sur Jean Reno

Acteur mythique du cinéma français, Jean Reno sera à suivre ce mercredi, à 20h, sur Club RTL, dans le film "Les rivières pourpres". À 72 ans, le natif de Casablanca possède une carrière hors du commun, à la fois au niveau national et international. Mais connaissez-vous bien celui qui interprète à merveille Godefroy de Montmirail ? Voici 5 choses à savoir sur la vie incroyable du comédien d'origine espagnole.

1. Une carrière loin des écrans

Faire ses propres choix est quelque chose de primordial pour tout un chacun. Dans sa jeunesse, Juan Moreno y Herrera-Jiménez, dit "Jean Reno" par la suite, est poussé par ses parents à embrasser une carrière de dessinateur industriel. Le natif de Casablanca décide cependant, à la suite du décès soudain de sa mère et d'un service militaire en Allemagne, de prendre son envol et de s'installer en France pour conquérir le grand écran.

2. Le détonateur Luc Besson

Si "Léon" reste l'un des plus grands rôles de Jean Reno, l'acteur français doit en grande partie ce succès au réalisateur Luc Besson qui lui a toujours accordé sa confiance. Ils ont d'ailleurs tourné ensemble dans 5 films différents. Après "Nikita" en 1990, il joue quatre ans plus tard le personnage de Victor, un tueur à gage. Pour ce rôle, la concurrence était rude pour Jean Reno qui devait faire face à des monstres d'Hollywood comme Mel Gibson, Robert De Niro ou encore Al Pacino.

3. Une star au Japon

Que ce soit pour la série "Jo" ou pour le film "Wasabi", le tournage n'a pas été de tout repos pour Jean Reno. Véritable star au Japon, l'acteur français avait été assailli par des hordes de fans. Si des touristes ont attendu toute la nuit pour apercevoir la star dans le cadre de la série, ils ont fait encore plus fort pour le long métrage. L'équipe du film a, en effet, été contrainte de tourner précipitamment quelques plans pour éviter les regroupements de la foule sur les lieux de tournage.

4. La voix française de Mufasa

Déjà présent lors du film originel sorti en 1994, Jean Reno a prêté sa voix une deuxième fois à la version en animation 3D du long métrage "Le Roi Lion" en 2019. Père de 6 enfants, l'acteur français sait comment parler aux plus petits, c'est la raison pour laquelle il n'a pas eu besoin de beaucoup de préparation. "J’essaye de ressentir au maximum ce que je lis ou ce que je vois. C’est pas compliqué. Il faut traduire les émotions uniquement avec la voix et c’est quelque chose que grâce à Dieu j’ai appris à faire", a-t-il notamment expliqué au micro de Non Stop People.

5. Il a prêté sa voix à un jeu vidéo

En 2004, Jean Reno décide de découvrir un nouvel univers: celui des jeux vidéo. Il prête alors sa voix au personnage de Jacques Blanc dans le jeu de combat "Onimusha 3: Demon Siege". "C'était poussé par les Ricains. Comme depuis le 11 septembre je ne travaillais pas trop aux Etats-Unis, il fallait bien que je leur donne du blé à moudre. Donc j'ai pris ce jeu vidéo. Je l'ai fait une fois, je ne crois pas que je le ferai une deuxième fois. C'est très chiant. Il n'y a vraiment rien à faire. Une fois qu'ils ont enregistré la voix, ils la reproduisent à l'infini. On passe une demi-journée devant 12 caméras, à faire les gestes autorisés, puis l'ordinateur ressort ça dans toutes les situations. Cela n'a aucun intérêt, mis à part l'argent qu'on te paie", expliquera-t-il la même année à la DH.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top