Après leur victoire 0-2 contre le Danemark, les Diables Rouges se préparent à recevoir l'Islande ce mardi soir. Compte tenu des circonstances particulières, Roberto Martinez va devoir une nouvelle fois faire avec les moyens du bord pour tenter de mettre à mal le bloc islandais.
Avec sa victoire contre le Danemark samedi, la Belgique a signé un bon début de campagne en Ligue des Nations, et ce malgré l’absence de cadres comme Kevin De Bruyne et Eden Hazard. Même si cela s’est tout de même remarqué: si la défense belge a fait le boulot avec notamment un Jason Denayer très rassurant, l'animation offensive était plutôt pauvre, si l’on met de côté quelques incursions de Yannick Carrasco.

C'est donc une bonne nouvelle de voir Kevin De Bruyne, après la naissance de sa fille Suri, et Michy Batshuayi, libéré de sa quarantaine à Londres, rejoindre l'équipe nationale. Yannick Carrasco a fait le chemin inverse pour rejoindre l'Atlético Madrid pour préparer la saison prochaine, même s’il doit encore trouver un accord avec son employeur chinois Dalian Yifang.

Qui pour “craquer le code” islandais?

Avec aussi Eden Hazard, qui a déjà quelques séances d’entraînement derrière lui, Martinez disposera d’autres atouts pour tenter de forcer le verrou islandais. Un peu de créativité supplémentaire dans le secteur offensif ne sera certainement pas un luxe superflu pour essayer de trouver la faille dans le bloc défensif islandais. Reste évidemment à voir si Martinez décidera d’aligner Hazard, qui a connu des problèmes à la cheville la saison dernière, dans un match qui devrait proposer quelques solides duels.

Malgré son manque de préparation, Kevin De Bruyne devrait retrouver une place de titulaire. La question étant néanmoins de savoir où le sélectionneur national décidera d’aligner KDB: au coeur du jeu en lieu et place de Youri Tielemans ou plutôt sur l’aile après le départ de Carrasco et en cas d’absence d'Eden Hazard dans le onze de base?

Lukaku peut-il jouer deux matches en quatre jours?

Sur le front de l’attaque, les chances sont grandes de voir Romelu Lukaku enchaîner une nouvelle titularisation. Big Rom a peu de concurrence à ce poste, même maintenant que Michy Batshuayi est sorti de sa quarantaine à Londres. Avec à peine 746 minutes de jeu la saison dernière et des mois sans jouer, les chances de voir Batsman au coup d'envoi semblent minces.

Et Landry Dimata? Pour lui aussi, l’éventualité de le voir débuter contre l’Islande pour sa première sélection chez les Diables semble peu probable. Après un an et demi sur la touche, l’attaquant anderlechtois n’a encore que quatre matches dans les jambes. Le jeter directement dans la fosse aux lions ne paraît pas être la meilleure option. Une autre possibilité pourrait être d’aligner Dries Mertens en faux neuf, mais les essais peu concluants contre les Pays-Bas (1-1) et l'humiliation contre la Suisse (5-2) ont plus que probablement refroidi Roberto Martinez. Autant de paramètres qui devraient une nouvelle fois laisser le champ libre à Romelu Lukaku.

Suivez la rencontre de Ligue des Nations entre la Belgique et l’Islande ce mardi à 20h45 sur La Une.