C’est la rentrée pour notre équipe nationale! Les hommes de Roberto Martinez entameront leur campagne en Ligue des Nations avec deux rencontres contre le Danemark et l’Islande, les 5 et 8 septembre. Pour plusieurs Belges, c’est l’occasion de reprendre confiance alors qu’ils vivent des heures compliquées en club. Proximus Pickx fait un tour d’horizon des joueurs en quête de reconnaissance.

Les critiques n’ont pas tardé après l’annonce de la sélection de Roberto Martinez. La presse et les fans ont été surpris par quelques noms cités par le coach national. Premier concerné: Yari Verschaeren. Le jeune Anderlechtois n’a joué que quelques minutes pour les Mauves depuis le début de la saison. Mais Martinez croit en son talent et a indiqué qu’il voulait redonner confiance au milieu offensif de 18 ans.

Les attaquants en mauvaise passe

Parmi les absents de la sélection, on compte Michy Batshuayi. L’attaquant de Chelsea est en quarantaine à Londres, après avoir été testé positif au Covid-19. Mais les prochaines semaines seront cruciales pour lui. ‘Batsman’ n’entre pas dans les plans de Frank Lampard et doit trouver une porte de sortie s’il vise une place dans le groupe belge qui ira à l’Euro l’été prochain.

Même problème pour Christian Benteke, peu en vue à Crystal Palace. Barré en attaque par Zaha, Townsend et Ayew, l’ancien de Liverpool a marqué à peine trois buts en deux saisons chez les Eagles. Ne serait-il pas opportun de changer d’air? 

Une question que doit également se poser Divock Origi. Repris avec les Diables pour les deux prochains matchs, il espère convaincre son coach à Liverpool, Jurgen Klopp. Le Belge y fait figure de second couteau derrière l’indéboulonnable trio Sadio Mané-Roberto Firmino-Mohamed Salah. Malgré de bonnes prestations en Ligue des champions l’année dernière, Origi a peu voix au chapitre chez les Reds. Lors du Community Shield samedi dernier, il n’était pas dans le noyau en raison d’une blessure mineure. De mauvais augure pour la saison à venir? Origi aurait peut-être intérêt à aller chercher du temps de jeu, voire une place de titulaire ailleurs pour garder le rythme.

Carrasco et Hazard à Madrid

Yannick Carrasco semble en passe de rester à l'Atlético de Madrid encore au moins un an. L’ailier appartient toujours au Dalian Pro, mais le club chinois serait d’accord de renouveler son prêt, voire de le revendre carrément aux Madrilènes. Prolonger son aventure en Europe lui permettrait de renforcer sa place chez les Diables Rouges, où il est notamment en concurrence avec Nacer Chadli. Ce dernier est de retour à Monaco après son prêt à Anderlecht et a participé au stage de pré-saison. Mais rien ne dit que Niko Kovac compte absolument sur lui.

Pour terminer, revenons sur le cas Eden Hazard. Le capitaine des Diables a vécu une première saison pourrie au Real. Opéré de la cheville en mars, il lui faudra du temps de jeu pour retrouver ses sensations et sa confiance. Une opportunité qu’il pourrait avoir en Ligue des Nations, si sa forme le permet. Hazard entamera ensuite la préparation avec les Merengues, en espérant qu’il puisse reprendre rapidement le rythme et jouer une saison pleine. Le Brainois n’a pas encore convaincu depuis son arrivée l’an dernier et aura à coeur de faire ses preuves. Côté belge, on espère qu'Eden Hazard montera en puissance au fil de l’année, pour arriver au top de sa forme à l’Euro 2021.