Pourquoi cette édition de Ligue des champions est mémorable

Alors que le PSG et le Bayern Munich ont clôturé la Ligue des champions 2019-2020 dimanche soir, Proximus Pickx revient sur les ingrédients qui ont rendu cette édition particulière si agréable à suivre.

La phase finale de la Ligue des champions a été quelque peu remaniée cette année, pandémie oblige. A partir des quarts de finale, les matches se sont ainsi déroulés sur terrain neutre au Portugal, sans manche retour. Un bon vieux système à élimination directe qui a ravi les nostalgique et, il faut l'avouer, possède un certain charme.

Il faut dire que les dernières éditions de la compétition nous ont réservé peu de grosses surprises avec la formule des doubles confrontations. Avec la conséquence de se retrouver quasi chaque année avec les mêmes équipes dans le dernier carré. Si le spectacle est évidemment toujours au rendez-vous, une trop grande prévisibilité n'est souhaitable dans aucun sport.

Lyon, Leipzig et l'Atalanta surprennent

Cette édition aura été assez différente, la phase finale ayant été remplie de surprises. Après un superbe parcours, l'Atalanta a failli éliminer le PSG, l'Olympique lyonnais a créé l'exploit contre la Juventus et Manchester City, tandis que le Bayern Munich a tout simplement humilié le FC Barcelone. Quant au RB Leipzig a déjoué les pronostics contre l'Atlético Madrid.

La formule a par ailleurs obligé les clubs à moins calculer, ce qui est plus souvent le cas dans le cadre des confrontations aller et retour, et cela a grandement profité au spectacle.

Si les demi-finales n'ont pas accouché de grosse surprise, elles ont mis aux prises quatre équipes qui ont joué crânement leur chance, ce qui a donné lieu à des rencontres ouvertes avec beaucoup d'occasions. Même si, avec leurs stars respectives, le PSG et le Bayern étaient tout simplement trop forts pour la concurrence.

Un format qui plaît aux suiveurs

De nombreux fans se sont déjà montrés convaincus par cette formule de la compétition, qui rappelle à certains égards la Coupe du monde. Pour l'instant, l'UEFA ne prévoit pas de modifier ses plans et les chances que les grosses pointures du football européen acceptent ce "nouveau" format sur le long terme semblent très minces.

Des équipes telles que la Juventus, le Real Madrid et d'autres grands clubs souhaitent d'ailleurs la création d'une "Super League", où les grandes puissances s'affronteraint entre elles. N'oublions pas que l'argent est le nerf de la guerre et qu'il paraît dès lors logique que, contrairement au spectateur neutre, ces grands clubs ne soient pas ravis de laisser filer des millions d'euros pour assister, à leurs dépens, aux exploits de clubs moins huppés.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?