Ces films centrés sur le monde de la cuisine

Alors que Club RTL diffuse ce soir à 20h30 le film "A vif", Proximus Pickx vous propose de faire le tour des meilleurs films dans lesquels on parle gastronomie ou... de malbouffe !

À vif (2015)

Adam Jones est un grand chef cuisinier réputé autant pour son talent que pour son arrogance. Grisé par le succès et hanté par son passé marqué par les excès, Adam, désormais sur la voie de la sobriété, fait son retour après des années d'absence et rêve d'ouvrir à Londres le meilleur des restaurants.

Film au casting impressionnant, puisqu'on retrouve Bradley Cooper dans le rôle du chef, mais également Alicia Vikander, Omar Sy, Sienna Miller, Lily James, Daniel Brühl, Jamie Dornan et Sarah Greene, rien que ça !

Chef (2014)

Voici un excellent "petit" film de Jon Favreau, plus habitué aux grosses productions (Iron Man). Favreau joue le rôle d'un chef réputé qui, après une altercation publique avec un critique gastronomique, perd son emploi dans un restaurant huppé de Los Angeles. Il va décider de revenir aux fondamentaux de la cuisine, c’est-à-dire se faire plaisir lui-même, et faire plaisir aux clients avec des plats sans prétention.

Avec l'aide de son fiston, il va ouvrir un food truck et faire le tour des USA. Au casting, on retrouve Sofía Vergara, John Leguizamo, Scarlett Johansson, Oliver Platt, Bobby Cannavale, Dustin Hoffman et Robert Downey Jr. Un véritable feel good movie à regarder en famille !

Ratatouille (2007)

Ce film de Pixar réalisé par Brad Bird est un hommage à la cuisine gastronomique. Le film raconte l'histoire de Rémy, un rat qui rêve d'être un grand cuisinier. Pas évident à réaliser lorsque l’on est un rat. Heureusement pour lui, il vit dans les égouts d’un grand restaurant parisien et il est bien décidé à saisir cette chance.

Fait amusant, après la sortie de Ratatouille, la vente de rats domestiques a augmenté de plus de 50% dans de nombreux pays, y compris chez nous. "Ratatouille" est le premier film d'animation généré par ordinateur à obtenir 5 nominations aux Oscars. Et c'est entièrement mérité tant le film est riche, drôle et magnifiquement mis en scène. La grande classe. Et une (nouvelle) grosse claque !

Le Goût de la vie (2007)

Kate règne sur les cuisines du 22 Bleecker, un des restaurants les plus cotés de Manhattan. Inventive et exigeante, précise et rigoureuse, elle mène sa petite équipe à la baguette et accomplit chaque soir de nouveaux prodiges dans une ambiance studieuse et concentrée. Fréquemment levée avant 5 heures, jamais couchée avant minuit, Kate mène une existence quasi monacale...

Après la mort soudaine de sa sœur cadette, Kate recueille et prend en charge sa nièce, Zoe, 9 ans, en faisant de son mieux pour l'aider à surmonter l'épreuve. De retour au restaurant après une semaine d'absence, Kate a la désagréable surprise de trouver en cuisine un nouveau sous-chef : Nick, blagueur et exubérant, braillant à pleins poumons des airs de Verdi et Puccini pour la plus grande joie du personnel...

Les deux interprètes principaux, à savoir Catherine Zeta-Jones et Aaron Eckhart, ont préparé leur rôle de chef et sous-chef en passant deux semaines avec Michael White, célèbre cuisinier new-yorkais.

L'aile ou la cuisse (1976)

Classique des classiques, on ne pouvait pas passer à côté de ce film de Claude Zidi. Louis de Funès y joue le directeur d'un guide gastronomique mondialement connu qui milite pour la gastronomie française traditionnelle, en s'opposant farouchement à la cuisine "industrielle". Face à Coluche, alors en pleine ascension, "L'aile ou la cuisse" reste un monument de comédie, ainsi qu'un film sur la rivalité entre la gastronomie et la nourriture industrielle.

C'est après un double infarctus que Louis de Funès fait son retour au cinéma dans ce film. Il suivait alors un régime très strict, ce qui a parfois posé problème pour certaines prises, où l'acteur devait ingurgiter de grosses quantités de nourriture. La production du film a d'ailleurs dû se battre avec les compagnies d'assurances qui refusaient de prendre le risque d'assurer Louis de Funès en raison de ses problèmes de santé. Finalement, le tournage du se faire en sept semaines.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top