Comment Eric et Ramzy ont conquis le grand écran

On les connait d'abord par leurs prénoms, tant ils sont familiers. Eric Judor et Ramzy Bédia forment l’un des duos d’humoristes iconiques des années 2000. Après une révélation à la télévision (dans la série «H»), les deux français se sont tournés vers le grand écran. Ce soir, Plug RTL diffuse un de leurs films, «La Tour de contrôle infernale» à 20h15. C’est l’occasion de revenir sur la carrière au cinéma d’Eric et Ramzy.

La Tour Montparnasse infernale (2001)

C’est le premier film du duo en tant qu’acteurs principaux. Eric et Ramzy y incarnent des laveurs de carreaux qui assistent à une prise d’otage dans la Tour Montparnasse. Les deux humoristes ont également participé à l’écriture du long-métrage réalisé par Charles Nemes, et ça se sent. Le scénario est truffé de gags cocasses, illustrant la stupidité de leurs personnages, ainsi que de références à d’autres films comme «Piège de Cristal», «Matrix» ou «Indiana Jones». 

Sorti en 2001, «La Tour Montparnasse infernale» séduit le public et fait partie des films les plus vus au cinéma cette année-là. Certaines répliques sont devenues cultes, comme le fameux «T’es mignon mais t’es un tout petit breton». Ce succès confortera le duo dans son envie de poursuivre sa carrière au grand écran.
 

Double Zéro (2004)

Pour leur second film, Eric et Ramzy gardent la même recette: une parodie. Cette fois, ils s’attaquent à l’univers de l’espionnage, puisqu’ils incarnent deux faux agents secrets chargés de récupérer une arme nucléaire. Ils affrontent alors un grand vilain incarné par Edouard Baer.

Le film surfe sur le même humour potache que le précédent et ne rate pas son objectif: faire travailler nos muscles zygomatiques!
 

Les Dalton (2004)

Qui d’autre que le duo pour interpréter les emblématiques (et un peu loosers) frères Dalton? Aux côtés de Saïd Serrari (Jack) et Romain Berger (William), Eric incarne le grand et niais Averell, tandis que Ramzy joue le petit et colérique Joe. Le chef de la fratrie a bien du mal à supporter les bêtises de son grand frère, alors qu’ils projettent d’attaquer une banque et doivent se frotter au célèbre Lucky Luke. Malgré des critiques mitigées, le film attire près de deux millions de spectateurs dans les salles. 

Steak (2007)

Eric et Ramzy s’associent à l’atypique Quentin Dupieux (dont c’est le deuxième long-métrage) pour ce film complètement barré. L’histoire nous propulse en 2016 (qui est alors dans le futur), où les codes ont beaucoup changé. Pour se faire intégrer dans une bande très select, Georges (Ramzy) subit un lifting du visage. Son ami d’enfance, Blaise (Eric), aimerait aussi faire partie du groupe. Leur rivalité viendra ternir leur amitié. 

«Steak» a complètement divisé les critiques. Si la plupart des commentaires étaient très négatifs, illustrant l’incompréhension d’une grande partie du public, certains journaux n’ont pas hésité à encenser le film. Le mieux sera encore de vous faire votre propre avis!

 

Seuls Two (2008)

Après toutes ces expériences au cinéma, les deux humoristes sont enfin passés à la réalisation en 2008. Le film part comme un film policier, puis tourne vers le fantastique. Eric joue Gervais, un médiocre policier parisien qui rêve d’attraper Curtis, célèbre cambrioleur incarné par Ramzy. Mais alors qu’ils sont en pleine course-poursuite, ils se rendent compte que la capitale est vidée de ses habitants. Plus une seule âme qui vive à Paris, à part eux deux… Une situation qui pourrait les rapprocher.

Pour les besoins du film, Eric et Ramzy devaient tourner dans un Paris vide. Pour ce faire, ils ont réussi à bloquer certaines artères le temps de filmer les scènes nécessaires. Ainsi, les deux acteurs ont tourné sur les Champs-Elysées complètement déserts. Une prouesse! 

«Seuls Two» fut le dernier grand projet du duo. Par après, chacun a volé de ses propres ailes. Ils se sont néanmoins retrouvés pour des films comme «Halal police d’État» ou «La Tour de contrôle infernale», la suite de leur premier film. Mais résolument, l’âge d’or d’Eric et Ramzy fut les années 2000. Leur association et les films qui en ont découlé ont marqué la décennie

Retrouvez l'humour caractéristique du duo dans «La Tour de contrôle infernale» ce soir à 20h15 sur Plug RTL.

 

Musique Maestro !

Le sport à la une

L'actu cinéma et séries

L'actu esport

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?