Le Lierse Kempenzonen jouera donc finalement en 1B. Les Campinois ont été repêchés suite aux péripéties qui ont secoué le football professionnel et pourront donc se mesurer dans les prochains mois aux professionnels. Mais que pouvons-nous attendre des hommes du Lisp ?

Tout d’abord, le Lierse qui est descendu de 1B il y a quelques saisons n’est pas le Lierse qui revient chez les professionnels. Le Lierse Kempenzonen est en fait la continuation du KFC Oosterzonen Oosterwijk qui a racheté le nom, le logo et le mobilier du Lierse en faillite. Le club a pris un nouvel essor en allant jouer au Lisp.

Grand nettoyage

Les objectifs du nouveau club étaient clairs. Le président Luc Van Thillo voulait accéder au niveau professionnel en s’appuyant sur une vision saine des choses qui passait par un noyau de joueurs essentiellement composé de Belges et de joueurs formés (à terme) par le club. Lors des deux premières saisons, le club a connu pas mal de problèmes de croissances et la saison passée, le club était pratiquement relégué. Mais finalement, il a échappé à la descente et comme le club a la licence professionnelle, il peut même désormais évoluer au niveau professionnel.

Ces derniers mois, il y a eu pas mal de changements au niveau sportif. Tom Van Imschoot (ex-Lommel, ex-Genk) a été engagé comme nouveau T1. Il est assisté par l’icône du club Nico Van Kerckhoven. Le duo a fait le grand nettoyage dans le noyau pour construire un nouveau noyau avec principalement des joueurs belges qui ont un passé en 1B.
 
Ex-1B
 
Ainsi, Santermans et Cauwenberg ont été transférés du Lommel SK. De Smet est arrivé en provenance du Beerschot, Samyn a été transféré à titre définitif de Roeselare, Van Genechten a quitté Westerlo pour le Lierse, Straetman est arrivé de Lokeren et Gilis a préféré un prêt en Campine plutôt qu’une place sur le banc à l’OHL. Tous ces joueurs rejoignent des joueurs expérimentés comme Allach (ex-Lierse) et Vermeiren (ex-Beerschot et ex-Lommel). Bitsindou (ex-Lommel) s’entraîne également pour le moment au Lisp dans l’espoir de décrocher un contrat.
 
On s’attend à ce que les Campinois bougent encore sur le marché des transferts durant les prochaines semaines, maintenant qu’ils ont été propulsés soudainement au niveau professionnel. Même si le président du club a déjà déclaré que la colonne vertébrale de l’équipe était déjà là.