Benoît Poelvoorde, clown triste qui a conquis bien plus que le coeur des Belges

S’ils le pouvaient, les Français adopteraient Benoît Poelvoorde sur-le-champ. Non seulement le Belge fait partie des acteurs les mieux payés du Royaume, mais son aura rayonne bien au-delà de nos frontières. Focus sur la carrière riche et bien remplie de l'emblème de tout un pays.

Tarantino est un fan

Pour Poelvoorde, né à Namur en 1964, tout commence par un documentaire parodique, devenu mythique, "C'est arrivé près de chez vous", en 1992. Le Belge tourne cette satire avec Rémy Belvaux et André Bonzel, deux cinéastes et amis de l’acteur, impressionnant dans son rôle de tueur en série. Dès la première projection à Cannes, le film fait sensation. Même Quentin Tarantino, qu’on ne présente plus, est fan et ne cache pas son enthousiasme pour le film. 
 

Cinéma populaire

Depuis sa première apparition à l’écran, et la reconnaissance qui s'ensuit, Benoît Poelvoorde n’a pas chômé. En France, il est l’un des acteurs belges les plus populaires. Et pour cause, il ne déçoit jamais son public. Si le Belge est devenu si célèbre chez nos voisins du sud, c’est grâce, notamment, à ses performances dans des films cultes tels que “Le vélo de Ghislain Lambert”, “Rien à déclarer” ou encore “Astérix aux Jeux Olympiques”. Sa voix, sa gestuelle, son charisme à l’écran, son humour inimitable, font du Belge une personnalité unique et un talent reconnu dans le monde du cinéma. 
 

"Dieu" Poelvoorde

Avec ces rôles humoristiques qui ne se démodent pas, Poelvoorde n’a pas conquis que le genre comique. Qu'il joue un petit looser dans "Rançon de la gloire", un père de famille dans "Deux fils" ou le sosie de Claude François dans "Podium", l'acteur reçoit tout autant de compliments pour ces performances sensibles, vraies et touchantes. Et bien qu’il soit apprécié des cinéastes français, il n’en reste pas moins ouvert aux projets belges. Dans "Le tout nouveau testament" de Jaco Van Dormael, il joue même le rôle de Dieu, un énergumène habitant à Bruxelles.

Clown triste

Poelvoorde, qui rêvait de devenir dessinateur, partage aujourd'hui son temps entre la Belgique, la France et le Sénégal, où il a acheté une maison de vacances. Une fois la crise sanitaire passée, ses fans pourront le retrouver à l’affiche de "Effacer l'historique", une comédie française sur les médias sociaux. Au programme également : "Do You Do You Saint-Tropez" (avec Gérard Depardieu) et "Comment je suis devenu super-héros". Dans ses interviews, il déclare être très attaché à la figure du clown triste. L’acteur s’est en effet battu contre la dépression et a eu des problèmes d'alcool. "Quoi que je fasse, quel que soit le scénario ou le réalisateur, tout le monde dit toujours : il est drôle ce type, mais il est touchant.”

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top