Les festivals de musique qui ont forgé l’histoire - Partie 1 : les sixties

Puisque nous sommes privés de nos festivals d'été, Proximus Pickx part chaque semaine sur les traces d’un festival de musique qui a marqué une décennie précise. Cette semaine, on commence avec les années 60 et le légendaire festival de Woodstock. 

Peu de festivals ont fait autant parler d’eux que celui de Woodstock. Ce délire musical étalé sur plusieurs jours a eu une influence monumentale sur la culture pop américaine. Du 15 au 18 août 1969, le pâturage d'un éleveur laitier devient le terrain d'un festival de musique rageur. Plus de 400 000 personnes sont présentes pour la Woodstock Music & Art Fair. C’est deux fois plus que prévu. Les organisateurs n'était pas préparés pour accueillir une telle foule, si bien que les autorités déclarent l'état d’urgence.  Des hélicoptères doivent même venir pour fournir des provisions. Deux bébés sont nés sur le terrain du festival, quatre femmes ont fait une fausse couche et un homme est décédé écrasé par un tracteur. 

Le festival est entré dans l'histoire comme la grand-messe du mouvement hippie. Il est considéré comme l’un des symboles de cette culture des années 60 et 70. L'initiative fut un beau succès, malgré les nombreux revers auxquels les organisateurs ont dû faire face. Certaines têtes d'affiche ont annulé à la dernière minute et il a fallu trouver des remplaçants en quelques heures. La pluie a transformé le champ en immense flaque de boue, causant des imprévus logistiques. 

Mais l'atmosphère conviviale qui régnait sur le festival compensait toutes ces petites ennuis, à coup de mantra hippie tels "Make love, Not war" et "Sex, drugs & rock ‘n’ roll". 

Paix et harmonie

Ce sentiment euphorique de paix et d'harmonie a bercé la foule (sans compter les différentes substances circulant sur le festival), qui voyait se produire sur la petite scène les plus grands artistes de l’époque. Toutes ces circonstances atypiques et uniques ont ancré Woodstock dans l’histoire de la culture pop.

Le festival a été créé par quatre jeunes d'une vingtaine d'années, qui cherchaient une opportunité d'investissement rentable: John Roberts, Joel Rosenman, Artie Kornfeld et Michael Lang. Ce dernier avait déjà un peu d’expérience après avoir fondé un festival à succès à Miami l'année précédente.

Le premier nom annoncé fut Creedence Clearwater Revival. Cette tête d'affiche devait donner du poids et de la crédibilité au tout nouveau festival, et servir à attirer d'autres artistes de renom. Un accord a été conclu avec un exploitant laitier, Max Yasgur, à peine un mois avant la date d’ouverture du festival. Le terrain se situait dans la région de White Lake à Bethel, dans l’État de New York. La prairie, en pente naturelle semi-circulaire, créait l'effet d'un amphithéâtre; idéal pour l’acoustique! 

Festival en accès libre

Lorsque les visiteurs ont commencé à affluer quelques jours avant le début du festival, les barrières, les portails et les guichets étaient encore en pleine construction. Puisque les spectateurs pénétraient facilement sur le site et qu’aucun système de paiement efficace n’avait pu être mis en place, Lang et ses partenaires ont décidé de rendre l’événement gratuit.

La nouvelle d’un festival gratuit, rassemblant une belle programmation, s'est répandue comme une traînée de poudre. Le paisible hameau de Béthel a été pris d’assaut par un demi-million de visiteurs, selon les estimations. Les autoroutes et les voies locales menant au site ont été complètement bouchées, de nombreux spectateurs laissant alors leur voiture derrière pour faire le reste du chemin à pied

L'affiche de Woodstock comptait 32 musiciens ou groupes, mélangeant artistes locaux et vedettes mondiales. Parmi les stars, on trouvait Santana, The Grateful Dead, Creedence Clearwater Revival, Janis Joplin, The Who, Jefferson Airplane, The Band, Crosby Stills Nash and Young ou encore Jimi Hendrix… C’est ce dernier qui eu l’honneur de conclure le festival, à l’aube du lundi matin, devant les 25 000 spectateurs restants.

En 2017, le terrain du festival a été inscrit au registre national des lieux historiques américains. Une édition anniversaire devait avoir lieu en 2019, pour fêter les 50 ans du festival, mais elle fut annulé en raison de problèmes d'organisation.

À l’époque, les organisateurs de Woodstock avaient investi 3,1 millions de dollars dans l'événement. Avec des recettes s’élevant à 1,8 million de dollars, ils ont subi de grosses pertes financières. Heureusement, les recettes liées au merchandising et aux droits audiovisuels leur ont permis de se renflouer dans les années et décennies qui ont suivi. 

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?