FIFA Play x Unite 2020 : toutes les informations !

Esports | Dès ce lundi, la Belgique et nos eDevils entrent en lice dans le tournoi FIFA Play x Unite 2020. En l’absence de compétitions européennes en ce mois de juillet, voici une occasion de supporter d’autres joueurs défendants les couleurs de la Belgique ou d’un pays européen suivant votre choix de cœur.

De Proximus

Partager cet article

C’est en réalité le 2e tournoi “Stay And Play” que nous pouvons suivre. Cette fois-ci, la compétition n’oppose pas des clubs mais des pays avec des joueurs professionnels FIFA qui représentent leurs nations respectives.

Le choix de réserver ce tournoi à huit pays européens est essentiellement basé sur la volonté d’éviter les problèmes de connexion ainsi que les décalages horaires entre les différents joueurs.

Les huit nations qui participent sont l’Angleterre, la Suisse, l’Allemagne, la Pologne, l’Italie, la Suède, le Portugal et, bien évidemment, la Belgique. Chaque pays a droit à deux représentants, l’un sur PS4 et l’autre sur Xbox.

Les deux eDevils sélectionnés pour cette rencontre ne sont autres que Stefano Pinna, que nous n’avons plus besoin de présenter (Champion de France 2020 sur PS4 avec le LOSC et Champion du Monde PS4 en 2018) et Geoffrey Meghoe, que nous avons suivi durant la Proximus ePro League du côté de Zulte Waregem.

La compétition se déroule sur le mode FIFA 20 Ultimate Team et les participants devront composer leurs équipes avec des joueurs qui proviennent uniquement de leurs propres pays. Bien évidemment, vu que chaque nation n’est pas logée à la même enseigne au niveau des joueurs disponibles sur Ultimate Team, une note générale pour l’équipe sera définie par les joueurs avant la rencontre.

Les huit pays présents dans la FIFA Play x Unite 2020 sont divisés en deux groupes de quatre. La compétition débute par un mini tournoi organisé pour chaque groupe, en un mot une sorte de phase de mini championnat où les quatre équipes composants le groupe s’affronteront. A la fin de cette première partie, une rencontre entre le 1er et le 2e aura lieu ainsi qu’un affrontement entre le 3e et le 4e.

Le gagnant du match opposant le 1er contre le 2e ira directement en finale de son groupe, tandis que le perdant de cette même rencontre affrontera le gagnant du match opposant le 3e et le 4e (loser bracket). Cette rencontre permettra de définir le 2e finaliste. Par ce système, on peut constater que chaque rencontre sera disputée puisqu’il est possible de se qualifier jusqu’au bout.

Le groupe 1, qui est composé de l’Angleterre, de la Pologne, de l’Allemagne et de la Suisse, a déjà disputé son tournoi la semaine dernière du 6 au 10 juillet. Le vainqueur de ce groupe n’est autre que la Pologne, et elle affrontera le vainqueur du groupe de la Belgique.

Notre pays aura comme adversaires l’Italie, la Suède et le Portugal. Nos eDevils commenceront leur compétition ce lundi 13 juillet dès 18h face au Portugal. A 19h, nous pourrons suivre Suède – Belgique et à 20h Italie – Belgique. 

Le lendemain (14 juillet), nous aurons droit à Belgique – Italie à 18h, Belgique – Suède à 19h et Portugal – Belgique à 20h.

En fonction des résultats, nous les retrouverons le 20 juillet et potentiellement le 21 pour la finale de leur groupe. La grande finale de ce tournoi opposant le vainqueur du groupe 1 contre le vainqueur du groupe 2 aura lieu le 22 juillet à 20h.

Les commentaires des matchs seront assurés par Xavier Izzi et Jason De Villers, deux personnes que vous aviez déjà pu entendre lors de la Proximus ePro League.

Toutes les rencontres seront bien évidemment à suivre sur la chaîne Twitch de Proximus eSports ainsi que sur Pickx.be.

 

 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top