Pourquoi tout le monde attend avec impatience le retour du phénomène planétaire Stromae

Stromae est certainement l'un des plus grands phénomènes musicaux de la scène belge. Aujourd'hui, notre fierté nationale fête ses 36 ans ! Et si le chanteur s'est fait plus discret ces dernières années, sa notoriété, elle, n'a pas pris une ride. Retour sur la carrière de Stromae, et sur son potentiel retour imminent. 

Fameuse success story que celle de Paul van Havers alias Stromae. En 2009, l’auteur-compositeur-interprète bruxellois connaît un succès foudroyant avec le single “Alors on danse”, qui va le faire connaître auprès du grand public après des débuts plutôt discrets dans le rap. Son morceau s’écoule à plus de 500.000 exemplaires à travers toute l’Europe.

Le phénomène Stromae est alors né. Un peu moins d’un an plus tard sort “Cheese”, son premier album. Puisant son inspiration dans le hip-hop et la musique électronique, Stromae et son style atypique amènent un vent de fraîcheur dans le paysage de la pop des années 2010.

Une ascension fulgurante

Trois ans après son premier album, “Racine carrée”, propose des sonorités un peu plus afro ainsi que des textes puissants et bouleversants. Des tubes comme “Formidable”, “Papaoutai” ou encore “Ta fête”, qui deviendra l'hymne officiel des Diables Rouges à la Coupe du monde 2014, font entrer le Bruxellois dans une nouvelle dimension. Le succès est planétaire, les récompenses pleuvent et l’artiste est alors à l'apogée de sa carrière. Il enchaîne les concerts et les festivals à travers le monde jusqu’à l'épuisement. Sa tournée "Racine carrée Tour" totalisera plus de 200 dates dans une vingtaine de pays et pas moins d'un million de personnes y assisteront.

Un burn-out et des soucis de santé l’obligent ensuite à mettre sa carrière musicale entre parenthèses. Le Bruxellois prend un peu de recul et se consacre, aux côtés de sa compagne Coralie Barbier et de son petit frère Luc Junior Tam, à la production et à la mode.

Discret, mais jamais absent

L’artiste ne semble néanmoins pas avoir perdu le goût de la musique. S’il se fait très discret depuis cinq ans et que ses fans attendent toujours désespérément un successeur à 'Racine carrée', il collabore de temps à autre avec des artistes. A commencer par Orelsan, avec qui il signe une chanson qui parle à tous les Belges ! ‘La Pluie’ laisse transparaître à la fois leur amour du pays et leur nostalgie. Vous l’ignoriez peut-être, mais Stromae signe aussi la mélodie d’une chanson issue de la saga culte ‘Hunger Games’. Intitulée 'Meltdown', ses sonorités vous rappelleront sans aucun doute le style et la patte de notre maestro

On retrouve également le Belge sur les toîts de la Jordanie en novembre 2019 pour un concert unique en duo avec le chanteur de Coldplay. Le groupe fêtait la sortie de son nouvel album avec cet événement retransmis partout dans le monde. Stromae se livre dans un style un peu différent du sien, mais on adore le résultat !

Un nouvel album ?

C’est tout aussi brusquement qu’il avait disparu de la scène musicale en 2015 que Stromae a annoncé son retour en novembre dernier dans les pages du journal français Libération. Il a affirmé qu’il n’a jamais cessé de faire de la musique. "Je n’ai jamais vraiment arrêté, sauf à une période où je n’étais vraiment pas bien. J’en fais tous les jours, je travaille avec et pour d’autres", explique le chanteur. Mais désormais, ce ne sont plus que des duos ou des mélodies que les fans pourront se mettre sous la dent. Nous pouvons en effet nous attendre à un nouveau projet propre de la star ! 

Il a indique qu’"un album arrivera à un moment donné", mais sans s’engager sur la moindre date de sortie. Quelques mois, quelques années ? Impossible à dire. Toutefois, il y a fort à parier que tout nouveau projet ne sera pas annoncé en grande pompe, afin d’éviter tout buzz néfaste. Cela pourrait tomber n’importe quand. Alors, patience!

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top