Voilà à peu près trois mois que TimeOut Esports a annoncé l’arrêt de ses activités. Un retrait de la structure belge qui laissait une place vacante au sein de la Belgian League sur League of Legends (LoL). Une opportunité que la Team 7AM a saisie des deux mains.

Team 7AM fait office de petit nouveau sur la scène belge avec une aventure lancée il y a un peu plus d’un an. Mais l’équipe en elle-même n’est pas inconnue. En effet, la jeune formation a déjà montré ses qualités en remportant la deuxième et la troisième journée de Proximus Cup. Avec notamment une victoire sur les Brussels Guardians en quart de finale de la troisième édition.

Afin de faire plus ample connaissance, nous avons interviewé le capitaine Jody “Yoni” Bruggeman sur les origines et l’avenir de sa nouvelle équipe. Naturellement, nous y aborderons leur parcours en Belgian League.

© Team 7AM

Les origines

Team 7AM est née au mois de juin 2019. Une décision qui, selon Jody, n’a pas été prise du jour au lendemain. “Créer une structure e-sport est une chose à laquelle nous pensions depuis longtemps et dans laquelle nous souhaitions investir beaucoup d’énergie. Notre objectif de départ est même de devenir une marque reconnue en Europe, précise-il avec ambition. Je suis les compétitions e-sport depuis le tout début et j’ai moi-même joué dans plusieurs petites équipes. De nombreuses organisations souhaitent que des joueurs jouent pour elles, sans pour autant faire grand-chose pour améliorer leur organisation. Notre volonté est de faire les choses différemment. Nous voulons être reconnaissables, créer un bon contenu et être une entité qui donne envie d’être soutenue par des fans. Bien sûr, nous voulons aussi pouvoir regarder notre organisation avec fierté.

Pour continuer, le capitaine nous livre une petite anecdote supplémentaire sur la création de l’équipe. “Trouver un bon nom a été assez difficile. À tel point que nous avons même décidé de réaliser un sondage dans lequel le nom “Black Rose” était proposé… Ce qui semble un peu fou n’est-ce pas ? Enfin de compte, cela a abouti à Team 7AM. Un nom court, accrocheur et qui correspond à notre approche de la marque que nous voulons développer : urbaine et pas seulement axée sur le gaming. Un nom pareil nous laisse l’opportunité de faire beaucoup de choses différentes, comme pourquoi pas lancer une ligne de vêtements à l’avenir.”

Depuis lors, Jody et ses coéquipiers ont parcouru un long chemin avec deux victoires en Proximus Cup sur leur jeu de prédilection, LoL. La Belgian League est dès lors rapidement entrée dans leur ligne de mire. “Lorsque META a annoncé la nouvelle compétition, nous rêvions déjà d’y avoir notre place. C’était une chose que nous pensions tout à fait réalisable. Nous avons beaucoup travaillé sur notre candidature, mais nous avons échoué de peu. C’est d’ailleurs un moment dont je ne préfère pas me rappeler trop souvent, reconnaît Jody. Mais après le premier split, TimeOut a décidé de se retirer. Cela nous a offert une seconde opportunité que nous avons saisie avec succès. La nouvelle de notre intégration à la Belgian League est l’un de mes meilleurs souvenirs de jeu. Nous sommes très fiers de faire partie de cette compétition.?”

La Belgian League

En avril dernier, Team 7AM recevait le message confirmant leur participation au summer split de la Belgian League. Les félicitations de nombreuses organisations et des fans n’ont pas tardé à venir. Une nouvelle qui a considérablement changé l’organisation de l’équipe. “Nous n’avons pas beaucoup de temps pour analyser les matchs car nous devons rapidement nous concentrer sur les suivants. Nous avons aussi moins de temps pour nous entraîner sur de nouvelles stratégies. Chaque semaine nous attendons avec impatience la nouvelle journée de championnat. Nous devons toujours nous assurer d’être bien prêts.

En attendant, le championnat d’été en est déjà à quatre journées de compétition. Voici un aperçu de leurs résultats jusqu’à présent :

Lors de la première journée, Jody et les siens ont rencontré le RSCA. S’ils avaient évidemment aimé remporter leur entrée en matière, cela ne s’est pas passé comme prévu. “Le premier match n’a pas été facile. Nous avons évolué dans une composition que nous n’avons pas assez testée. Anderlecht était très fort ce jour-là et a puni chacune de nos erreurs. Depuis, nous attendons avec impatience le match retour.?”

Les Brussels Guardians étaient leurs adversaires de la seconde journée de championnat. “Nous étions confiants. Nous savions que dans un bon jour nous étions assez forts pour les battre. Nous l’avions déjà prouvé lors de la Proximus Cup.” Une confiance confirmée par une victoire au bout de la rencontre. “Nous étions très satisfaits de la victoire et du match en lui-même. Nous n’avons jamais perdu le contrôle. Le rencontre était propre. De plus, cela nous a fait beaucoup bien avec le 1-1 affiché au classement.

Après des défaites contre Sector One, KV Malines et Aethra Esports, la Team 7AM est actuellement lanterne rouge de la Belgian League. “Ce n’est pas agréable d’être dernier. Nous voulons changer cela le plus vite possible.” Les objectifs restent donc les mêmes. “Nous visons les play-offs. Mais plus important encore, nous voulons progresser et démontrer que nous avons le niveau pour rivaliser avec les meilleurs. Les matchs des dernières semaines sont un bon indicateur. Nous découvrons ce que nous devons faire pour évoluer. Sur le long terme mon objectif personnel est de faire connaître notre marque en Europe et de devenir une organisation reconnue et reconnaissable.

La passion

Lorsque nous demandons à Jody de résumer l’histoire de Team 7AM en un mot, il choisit la passion. “Sans le dynamisme que nous avons, nous ne serions jamais arrivés aussi loin. Cependant, l’équipe n’a pas encore atteint ses objectifs et nous nous efforçons d’en faire toujours plus. Maintenant nous voulons gagner la Belgian League et une fois que nous aurons eu cette chance nous voudrons réaliser de bonnes prestations au niveau européen.

Pour terminer, Jody tient à remercier toutes les personnes qui se donnent tous les jours pour réaliser quelque chose de beau avec la Team 7AM. “Ce n’était pas notre meilleure semaine en Belgian League, mais nous travaillons dur pour essayer de gagner chaque match. Ce n’est pas parce que cela ne se passe pas pour le mieux en ce moment que nous allons abandonner. Avoir une équipe passionnée, avoir de la volonté et ne pas abandonner au premier obstacle est la clé du succès. C’est la seule façon d’aller de l’avant.”

La Team 7AM

Toplaner: Vinnie “Vinnie” Bruggeman (BE)
Jungler: Malik “CutieKatie” Hamidovic (NL)
Midlaner: Dimitri “Henk” Smits (NL)
Botlaner: Jody “Yoni” Bruggeman (BE)
Support: Mark “Mark” de Korte (NL)

© Belgian League

Crédits image : Team 7AM