One day, one goal : Bolat met le Standard en délire

Un but décisif dans les dernières secondes du match est souvent un coup de théâtre. Et quand c’est le gardien qui marque, c'est encore pus incroyable. En 2009, Sinan Bolat s’est élevé dans les airs pour emmener son équipe au septième ciel. 

Nous sommes le 9 décembre 2009. Le Standard reçoit l’AZ Alkmaar lors du dernier match de la poule H de la Ligue des champions. Les deux équipes s'affrontent pour la troisième place du groupe, synonyme de billet pour l'Europa League. Devant eux, Arsenal et l'Olympiakos avaient décroché leur place en phase finale de la C1.

Un ultime envol

Le Standard n’avait besoin que d’un point face aux Néerlandais pour s’assurer la troisième place. Les Rouches, avec Axel Witsel, Milan Jovanovic, Igor de Camargo et Dieumerci Mbokani, sont pourtant à la traîne en première période. L’AZ des Belges Sébastien Pocognoli et Moussa Dembélé ouvre le score trois minutes avant la pause, grâce à Jeremain Lens. Le Standard joue ensuite de malchance: le coup franc de Jovanovic touche la barre et De Camargo trouve le poteau. 

Après la pause, la défense de l'AZ résiste. Les hauts ballons vers Mbokani et De Camargo sont infructueux. Lorsque le marquoir de Sclessin affiche la 95e minute, les Néerlandais d'Alkmaar semblent filer en Europa League

C’est alors qu’un ultime coup franc est sifflé pour le Standard. Sinan Bolat, le gardien Rouche, décide de jouer le tout pour le tout en montant à l’attaque. Une idée téméraire, mais ô combien lumineuse! Benjamin Nicaise botte en direction de la surface. Bolat s’envole et plane dans les airs pendant un seconde. Le temps nécessaire pour envoyer une tête rageuse, qui finit en pleine lucarne. Tout le stade exulte, alors que les Rouches se sortent de l’enfer. Bolat laisse éclater sa joie et traverse tout le terrain comme un taureau en furie

Revanche dix plus tard

Les commentateurs n’en reviennent pas. Côté néerlandais, on n’ose pas y croire: « Quel scénario idiot. C'est ridicule. Ce n’est pas possible », rage le commentateur de la radio NOS. « Incroyable ! Quel fantastique coup de tête ! C’est de la folie »,  s’enthousiasme au contraire le présentateur belge de Sporza.

Après avoir erré au Portugal, en Turquie et au Club de Bruges, Bolat occupe désormais les rangs de l’Antwerp. En ce début de saison, The Great Old a tenté de se qualifier pour la phase de poule de l'Europa League. En août, les Anversois affrontaient … l’AZ Alkmaar, avec Bolat dans les buts. Mais le sort ne fut pas aussi clément: l’Antwerp a perdu la double confrontation et les Néerlandais ont eu leur revanche.

 

UEFA Champions League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top