La saison 2019/2020 de la Jupiler Pro League s’est terminée prématurément. Elle n’en a pas moins été riche d’enseignements et a permis à plusieurs de ses stars de s’illustrer. Notamment devant les buts adverses.
 
Arrivé à Gand il y a près d’un an et demi, Jonathan David n’avait que 18 ans, mais était déjà annoncé comme une grande promesse du football. Et le jeune international canadien n’a pas déçu, malgré son jeune âge. Avec 12 buts et 5 assists en championnat, l’attaquant formé à Ottawa a immédiatement déposé sa carte de visite la saison passée. 
 
Cette saison qui devait être celle de la confirmation, l’a été au-delà de toutes les espérances pour le joueur lui-même, ainsi que pour les dirigeants des Buffalos qui ont vu la valeur marchande de leur pépite exploser en l’espace de quelques mois. Ainsi, aujourd’hui, la cote de David est estimée à plus de 22 millions d’euros.
 
Car l’attaquant canadien a réalisé une saison impressionnante, sans doute bonifié par l’arrivée de Laurent Depoitre qui a aimanté une partie de l’attention des défenses adverses. Yaremtchuk en a par ailleurs également bénéficié, soi dit en passant. 
 
Mais avec 18 buts et 8 assists lors des 27 matches de JPL auxquels il a participé, la pépite de la Gantoise a fait fort, d’autant plus qu’à ces stats, il convient d’ajouter pour cette saison encore 5 buts en Europa League. En outre, le buteur canadien n’a quasiment pas connu de baisse de régime au cours de cette saison, avec notamment une implication dans 44% des buts de son équipe et avec 9 buts inscrits entre juillet et décembre 2019 et 9 buts inscrits entre janvier et mars dont un hat-trick le 23 février contre St-Trond.
 
(Sources des données statistiques : Proximus et Transfermarkt)
 
Vidéo :  le 14 février 2020, David signe un doublé contre Eupen au Kehrweg (2-3). Le but qu’il inscrit à la 12 ème minute du match est une illustration parfaite de sa classe. Rapidité, conduite de balle exemplaire et lucidité devant le but.