Ce jeudi, Sector One jouait le knockout stage face aux Néerlandais de Defusekids. Un duel entre voisins qui débouchait sur une qualification pour le main event des European Masters 2020 de League of Legends. Malgré la défaite des “Foxes”, le choc valait la peine d’être vécu.

Duel fratricide, derby belgo-néerlandais, finale Benelux… Quelle que soit la manière dont vous l’appeliez, la rencontre de ce jeudi était à marquer dans les annales. Tant pour son importance, à savoir une place pour l’événement international qu’est l’EU Masters, mais aussi dû à l’affrontement inédit, entre les champions de la Belgian League et de la Dutch League, dans ce qui s’apparentait à une véritable finale.

Et il aura fallu aller jusqu’au bout du suspense pour obtenir un vainqueur. La première manche était remportée par DK après 34 minutes de jeu. Malheureusement, l’adversaire profitait des moindres erreurs pour les sanctionner et filer vers le Nexus.

La seconde manche, par contre, a tourné à la faveur de Night et de ses coéquipiers. Après 35 minutes de jeu et un avantage de 8-12, S1 a volé le “drake” pour ensuite filer vers la victoire et s’octroyer une troisième manche couperet pour la qualification.

Malheureusement, lors de la dernière rencontre, les Néerlandais n’ont pas fait dans le détail et ont concrétisé un avantage de 21-0 pour décrocher leur qualification. Une défaite de Sector One, qui n’a pu renouveler son très bon niveau de jeu des manches précédentes et qui a vu s’envoler l’European Masters. Après ce best of 3, c’est également un titre officieux de champion de Benelux que DK s’est octroyé.

Malgré la déception, vu le niveau de jeu affiché et la qualification à portée de main, nul doute que ce parcours aura donné confiance et soif de revanche pour les prochaines échéances à cette talentueuse formation !

© Sector One