Focus sur la Coupe du monde de cyclocross

Pandémie de Covid-19 oblige, tous les évènements sportifs ont été annulés ou reportés pour les prochaines semaines. En attendant le retour des grandes compétitions, Proximus Sports adapte la programmation de ses chaînes et vous propose de revivre, chaque jour, des évènements qui ont marqué l'actualité sportive de la saison ou de la décennie. Ce mardi, focus sur la Coupe du monde de cyclocross.

Aerts sacré pour la deuxième année consécutive

Le 26 janvier à Hoogerheide, le Belge Toon Aerts enlevait le classement final de la Coupe du monde de cyclocross pour la deuxième année d’affilée. En finissant deuxième de la course derrière l’intouchable Mathieu van der Poel – qui n’a pas tout misé sur le cyclocross cet hiver – Aerts ne pouvait plus être dépassé par Eli Iserbyt au classement général. Les deux hommes se sont livré une belle bagarre tout au long de la compétition. Les quatre victoires d’Eli Iserbyt n’auront pas suffi à empêcher le deuxième sacre consécutif de Toon Aerts, plus régulier sur la durée.

Du spectacle à Namur

Disputé dans des conditions météorologiques épouvantables, le cyclocross de Namur marque un tournant dans la compétition et restera dans les mémoires comme l’un des plus spectaculaires de la saison. Sur un parcours exigeant rendu très glissant par la pluie, Toon Aerts et Mathieu van der Poel se livrent un mano a mano intense, chacun partant à la faute à tour de rôle. Au bout du suspense, c’est le Néerlandais qui sort vainqueur d'une lutte acharnée dont Toon Aerts ne sort pas indemne: il se casse quatre côtes en chutant dans le dernier tour. Cette 6e manche voit par ailleurs Aerts prendre la tête du classement général, après l’abandon d’Eli Iserbyt, frigorifié.

Annemarie Worst au bout du suspense

Chez les dames, la domination néerlandaise est totale, ou presque. Le trio Brand-Alvarado-Worst fait des étincelles et empoche 7 des 9 manches de Coupe du monde, ne laissant que des miettes aux adversaires. Le suspense pour la victoire finale est lui présent jusqu'aux tout derniers instants de la compétition.

Au départ de l’épreuve d’Hoogerheide, Ceylin Alvarado compte 5 points d’avance sur sa compatriote Annemarie Worst au classement général. La lutte pour la victoire finale tourne au thriller lorsque Alvarado chute dans le dernier tour, alors qu’elle venait de passer à l'attaque. Un épilogue difficile à avaler pour la jeune Néerlandaise qui termine finalement 6e et doit céder la victoire finale à son aînée. Alavardo prendra se revanche quelques jours plus tard à Dübendorf, où elle sera sacrée championne du monde devant une certaine... Annemarie Worst.

Rendez-vous ce mardi dès 10h05 sur Proximus Sports 1 pour revivre la Coupe du monde de cyclocross 2019-2020!

Les chaînes Proximus Sports sont disponibles dans l'Option TV All Sports.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?