35 ans après, que sont devenus les interprètes de "We Are the World"?

Le 5 avril 1985, " We Are The World", l'une des plus célèbres chansons caritatives, le titre est joué par 5.000 stations de radio simultanément pour attirer l'attention sur le problème de la faim dans le monde. Pas moins de quarante artistes ont interprété le morceau écrit par Michael Jackson et Lionel Richie. Avec 20 millions d'exemplaires vendus, le single a connu un succès mondial. Que sont devenus les artistes qui y ont participé? Retour sur le parcours de quelques noms connus et moins connus.

Bob Dylan

Bob Dylan est l'une des plus éminentes personnalités du monde de la musique qui a participé au projet. Dylan, qui était déjà une icône à l'époque, a connu un énorme succès dans les années 60, mais ses jours de gloire étaient derrière lui à l'époque du single.

Sa collaboration sur le single lui offrit un coup de publicité bienvenu et participa au début de sa "renaissance". Aujourd'hui, ce vétéran du rock de 78 ans n'est rien de moins qu'une légende dans le monde de la musique. Il a reçu le prix Nobel de littérature pour ses textes en 2016.

Dionne Warwick

La quintuple lauréate de Grammy est l'une des artistes les plus courronnées de succès que les États-Unis aient connus. Après le single, elle n'a cependant jamais pu connaitre le même succès qu'auparavant. Dans les années 1990, elle s'est lancée à la télévision. En 2005, Oprah Winfrey lui rend hommage à l'occasion de son Bal des légendes.

Son album de gospel "Why We Sing" de 2008 est passé quelque peu inaperçu. Au cours des années suivantes, elle s'est fait remarquer occasionnellement grâce à des apparitions à la télévision et des collaborations avec d'autres artistes, tels que Billy Ray Cyrus. Ces dernières années, elle a pris un peu de recul et est apparue dans les médias à quelques rares reprises.

Huey Lewis

Le chanteur et acteur américain ne vous dit peut-être rien, mais il était à l'époque une célébrité de l'autre côté de l'Atlantique. Il a connu ses jours de gloire aux États-Unis dans les années 80. Le chanteur/accordéoniste du groupe Huey Lewis and the News a connu son plus grand succès avec l'album "Sports" en 1983. À l'époque, l'homme connaît son apogée et contribue même à la bande son du film "Retour vers le futur".

Après une longue tournée et la sortie de deux autres albums à succès, "Small World" et "Hard at Play", Lewis disparaît un peu de la circulation au milieu des années 1990. Les albums studio de 2001 et 2010 ne marchent pas vraiment, et à l'exception de quelques apparitions sur scène ou dans des sitcoms, Lewis se fait discret.

En 2018, il annonce souffrir de la maladie de Menière, qui se manifeste, entre autres, par une perte d'audition. En février de cette année est sorti le dixième album studio de Huey Lewis and the News.

James Ingram

Le regretté James Ingram a remporté deux Grammy et fut nominé deux fois pour l'Oscar de la meilleure musique de film. Il connaît son apogée au milieu des années 1980 avec "Yah Mo B There", en duo avec Michael McDonald. Dans la décennie qui suit, il se fait surtout un nom en tant que compositeur et interprète de musique de film, comme son duo avec Dolly Parton comme pour la bande son de Beethoven 2.

En 2008, il sort son dernier album studio, qui ne rencontre pas un énorme succès. Ingram est décédé l'année dernière à l'âge de 66 ans d'une tumeur au cerveau.

Tina Turner

Turner n'a pas hérité de la partie la plus excitante de la chanson caritative. Le potentiel de l'Acid Queen a même été largement sous-exploité. À l'époque, elle venait de faire son retour avec son album à succès "Private Dancer" et la tournée qui l'accompagnait, qui lui a valu trois prix aux Grammys. En 1991, la chanteuse fait son entrée dans le célèbre Rock and Roll Hall of Fame. En juillet 2000, Turner annonce sa retraite.

Huit ans plus tard, elle fait nénamoins son grand retour: aux Grammy's, elle chante aux côtés de Beyoncé et, en octobre de la même année, entame une série de concerts en Amérique du Nord et en Europe pour son Tina!: 50th Anniversary Tour. Après cela, elle fait ses adieux définitifs à la scène. En 2018, elle sort un opéra centré sur sa vie.


Stevie Wonder

En tant que l'une des plus grandes stars de la troupe, Wonder a donné de la crédibilité au projet. La légende de la soul joue un rôle majeur dans la chanson avec son solo.

Stevie Wonder est resté très actif après le single. Il a remporté 10 autres Grammy's, en plus des 15 qu'il possédait déjà dans son armoire à trophées, et figure donc parmi les cinq plus grands gagnants de Grammy de tous les temps. S'ensuit une période un peu plus calme pour le chanteur. En 2005, il revient avec son 23e album, "A Time to Love". En 2013, l'artiste avait confié qu'il travaillait sur deux nouveaux albums, qui ne sont toujours pas sortis. Sa dernière apparition en studio remonte à 2015, sur un album du DJ et producteur britannique Mark Ronson.
 
En réponse à la crise mondiale liée au coronavirus, son ami Lionel Richie souhaite aujourd'hui enregistrer une nouvelle version de la célèbre chanson caritative, qui avait collecté à l'époque plus de 58 millions d'euros pour la bonne cause.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?