Pendant la compétition régulière, nous avons demandé à des fins connaisseurs de la Proximus League (entraîneurs, entraîneurs-adjoints, journalistes et consultants) de nous communiquer leur équipe de la semaine après chaque journée. Sur base de leurs choix, nous avons pu composer notre 'onze-type de l'année', organisé en 4-3-3.
 
La lutte pour le titre de gardien de l'année a été particulièrement serrée mais c'est finalement Anthony Moris (RE Virton) qui a été choisi, avec une courte avance sur Mike Vanhamel (Beerschot VA) et Tomas Svedkauskas (Lommel SK).
 
Le portier de l'Excelsior Virton a sauvé la mise et multiplié les parades pour son équipe en de nombreuses occasions pendant toute cette saison, faisant preuve d'une régularité exemplaire. Le capitaine de l'équipe gaumaise a aussi été un des patrons de la défense de Virton, la meilleure du championnat de 1B et un des acteurs en vue de la belle histoire vécue par les promus.
 
Au total, le gardien international luxembourgeois a signé 10 clean sheets en 24 rencontres et encaissé en moyenne moins d'un but par match. Aucun autre gardien de Proximus League ne peut revendiquer de telles statistiques.
 
Le titre de 'gardien de l'année' est donc une récompense plus que méritée pour ce grand professionnel, arrivé à pleine maturité à 29 ans.