On this day: le Pays de Galles signe son 9ème Grand Chelem

Il y a exactement 15 ans, l'équipe du Pays de Galles de rugby à 15 remportait le 9ème Grand Chelem de son histoire. Une véritable renaissance pour les Dragons Rouges qui n'avaient plus été à pareille fête dans ce tournoi depuis 1978.

Nous sommes le 19 mars 2005. Le Pays de Galles asseoit alors définitivement sa domination sur l'Europe du rugby en remportant le Tournoi des six nations. Le XV du Poireau en profite pour signer sa première victoire en Tournoi depuis 1994, sa première Triple couronne depuis 1988 et son premier Grand Chelem, donc, depuis 1978.

Des préparatifs à la Coupe du monde en France

Dès la première rencontre, la formation entraînée par Mike Ruddock marque les esprits en s'offrant à domicile l'Angleterre (11-9). Le centre gallois Gavin Henson, véritable vedette de l'équipe, offre la victoire aux siens grâce à une pénalité inscrite à trois minutes du terme du match.

Les tauliers que sont Martyn Williams, Dwayne Peel, Stephen Jones et Shane Williams apportent ensuite une victoire facile en Italie (8-38). Mais c'est bien la troisième journée qui va rester dans les annales. En déplacement au stade de France, un an et demi avant le début de la Coupe du monde dans l'Hexagone, les Diables Rouges vont réaliser une seconde période extraordinaire pour l'emporter après avoir été menés 15-6 au repos. Le succès des Gallois 18-24 au final allait leur ouvrir la voie vers leur 9ème Grand Chelem.

Six essais inscrits à Murrayfield contre l'Ecosse, pour une victoire 22-46, et un dernier succès à domicile au Millennium Stadium face à l'Irlande 32-20 devant près de 74 376 spectateurs sacraient définitivement le pays de Galles dans cette édition de 2005.

Des lendemains difficiles

Désormais attendus, le XV du Poireau déchantera lors des deux éditions suivantes du Tournoi des six nations en ne remportant qu'une seule victoire à chaque fois. La Coupe du monde 2007, organisée en France, sera également une contreperformance pour les Gallois qui ne parviendront pas à sortir des poules et qui finiront derrière l'Australie et les Fidji.

L'absence de leur maître à jouer, Gavin Henson, pendant toute cette période pour cause de blessure pourrait expliquer les performances en deça du pays de Galles. L'hypothèse se confirme puisque, à son retour, les Dragons Rouges réalisent à nouveau le Grand Chelem en 2008 sous l'égide de leur nouveau coach Warren Gatland.

Première nation mondiale en 2019

Par la suite, les Gallois vont remporter trois nouveaux Tournoi des six nations (2012,2013 et 2019) grâce notamment à deux Grand Chelem en 2012 et 2019. À l'heure d'aujourd'hui, les Diables Rouges comptent 27 victoires en solitaire et douze Grand Chelem réussis. Ils possèdent le deuxième plus beau palmarès de la compétition derrière l'Angleterre.

Si le pays de Galles s'est illustré lors de la dernière Coupe du monde organisée au Japon en se classant 4ème, le plus grand rendez-vous de la planète ne leur a jamais souri. Le XV gallois, qui a réalisé sa meilleure performance en 1987 en terminant 3ème, est cependant sur la bonne route. La preuve avec la première place du classement mondial World Rugby décrochée le 17 août 2019.

Sports

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top