Lancement imminent de la Hockey Pro League : tout sur cette nouvelle compétition

En 2017, la Fédération Internationale de Hockey (FIH) a émis l'intention d'organiser une nouvelle compétition internationale, baptisée Hockey Pro League, et destinée à remplacer la World League et le Champions Trophy. La première édition de ce tournoi, qui verra s'affronter les meilleures nations mondiales, débutera en 19 janvier 2019. Découvrez ci-après toutes les infos utiles relatives à cette épreuve inédite.

Un nouveau tournoi

Un nouveau tournoi © FIH

La Hockey Pro League, dont la première édition se déroulera en 2019, succède à la World League. La Fédération Internationale de Hockey a présenté son projet, ainsi que les équipes participantes, dès 2017. Chez les messieurs comme chez les dames, ce mini-championnat réunira neuf équipes figurant parmi l'élite de la planète hockey.

L'enjeu

L'enjeu © EPA

Qui dit compétition, dit forcément enjeu et récompense. La Hockey Pro League est en réalité l'un des tournois qualificatifs pour le prochain Championnat du monde ou pour les Jeux Olympiques. Pour les équipes concernées, l'enjeu de cette première édition est en fait d'obtenir leur qualification pour les Jeux de Tokyo en 2020.

Du sud au nord

Du sud au nord © Belga

De janvier à juin, neuf équipes s'affronteront en match aller-retour. Afin de mutualiser les rencontres et de limiter les dépenses, la fédération belge souhaitait concentrer les événements sur un minimum de sites. Deux sites ont été retenus, en l'occurrence les installations de la Wilrijkse Plein à Anvers, où se dérouleront également les championnats d'Europe en août 2019, ainsi que le club d'Uccle Sport. Pour des raisons de sécurité, le Pakistan jouera à l'étranger les rencontres qu'il était censé disputer à domicile.

Dernier carré

Dernier carré © Belga

Pendant les phases qualificatives, chaque équipe disputera huit matchs à domicile et huit à l'extérieur. Les quatre meilleures nations se rencontreront lors du « Final Four » qui aura lieu du 27 au 30 juin à Amsterdam avec, à la clé, une qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

La procédure de sélection

La procédure de sélection © Belga

En décembre 2016, la FIH a lancé une invitation aux 16 meilleures nations de la planète en vue de participer à la Hockey Pro League. Les pays intéressés avaient jusqu'à avril 2017 pour poser leur candidature. Chez les messieurs, douze pays ont fait part de leur intérêt, contre quatorze chez les dames. Après moult tergiversations, la FIH a sélectionné neuf équipes masculines et neuf équipes féminines. Les nations sélectionnées participeront aux quatre premières éditions de la Pro League.

L'Inde se désiste

L'Inde se désiste © Belga

En juillet 2017, la Fédération Internationale de Hockey confirmait le désistement de l'Inde pour la prochaine campagne de Pro League, tant chez les messieurs que chez les dames. Les réservistes désignés par la FIH pour remplacer l'Inde sont l'Espagne chez les messieurs et la Belgique chez les dames.

Les équipes féminines (1)

Les équipes féminines (1) © Belga

Pays-Bas (FIH 1) 

L'équipe des Pays-Bas au sommet de la hiérarchie mondiale. Avec neuf titres européens, onze Championnats du monde et trois médailles d'or aux JO, l'équipe féminine des Pays-Bas domine le hockey mondial de la tête et des épaules. A fortiori si l'on ajoute à ce palmarès deux World League et six Champions Trophy, deux compétitions appelées à disparaître suite à la création de la Hockey Pro League.La star de l'équipe : si l'équipe des Pays-Bas compte en ses rangs plusieurs joueuses de grand talent, un nom sort cependant du lot : celui de l'attaquante Lidewij Welten. Elle fit ses débuts en équipe nationale le 7 avril 2008, à l'âge de 17 ans, et remporta la même année la médaille d'or aux JO de Pékin. Désignée « Joueuse de l'année » en 2015, elle abandonna sa couronne l'année suivante au profit de sa compatriote Naomi van As, elle-même détrônée en 2017 par l'Argentine Delfina Merino.

Angleterre (FIH 2)

Classées au deuxième rang mondial, les Anglaises sont loin d'avoir glané autant de titres que leurs homologues néerlandaises. Un titre mondial et deux Championnats européens figurent à leur palmarès. Elles ont certes remporté le titre olympique en 2016, mais c'était sous la bannière de la Grande-Bretagne. C'est toutefois bel et bien l'équipe d'Angleterre qui participera à la Pro League.La star de l'équipe : âgée de 33 ans, Alex Danson fait partie de l'élite du hockey féminin. Capitaine et recordwoman de sélections en équipe d'Angleterre et de Grande-Bretagne, elle est une véritable icône outre-Manche. Il y a quelques années, elle a même créé sa propre académie.

Australie (FIH 3)

Pratiquement imbattables dans les années 90, les « Hockeyroos » sont désormais abonnées aux places d'honneur. La star de l'équipe : sélectionnée pour la première fois en équipe nationale à l'âge de 24 ans, Jodie Kenny s'est mise ensuite à tutoyer les sommets. Âgée aujourd'hui de 31 ans, elle a porté plus de 200 fois le maillot de l'Australie. Elle défend actuellement les couleurs du club des « Queensland Scorchers ».

Les équipes féminines (2)

Les équipes féminines (2) © Belga

Argentine (FIH 4)

L'une des principales menaces pour les Néerlandaises, grandissimes favorites de la compétition. Championne du monde à deux reprises (2002 et 2010), l'Argentine est également double médaillée d'argent (2000 et 2012) et de bronze (2004 et 2008) aux Jeux Olympiques. « Las Leonas » ont en outre remporté sept fois le Champions Trophy et une fois la World League.La star de l'équipe : pion incontournable de l'équipe argentine depuis 2009, Delfina Merino fut désignée « Meilleure joueuse du monde 2017 ». Son palmarès est tout à fait étonnant : une Coupe du monde, cinq Champions Trophy, une World League et une médaille d'argent aux JO de Londres en 2012.

Allemagne (FIH 5)

La grande époque de la « Mannschaft » remonte aux années 70 et 80 avec, en points d'orgue, deux Coupes du monde (1976 et 1981). Plus récemment, les Allemandes ont remporté deux Championnats d'Europe (2007 et 2013), ainsi qu'un titre olympique (Athènes 2004). Relativement décevante ces deux dernières années, l'équipe d'Allemagne ne fait pas partie des favorites de la Pro League. La star de l'équipe : âgée de 21 ans à peine, Nike Lorenz symbolise les espoirs de l'Allemagne. Deux fois candidate au titre de « Talent of the Year », elle a dû à chaque fois se contenter d'une place d'honneur.

Nouvelle-Zélande (FIH 6)

Le bilan de l'équipe féminine de Nouvelle-Zélande se résume à trois Coupes d'Océanie et quelques places d'honneur, dont deux quatrièmes places aux JO de Londres (2012) et de Rio (2016). La star de l'équipe : même si elle ne fait pas partie du top 3 mondial, la Nouvelle-Zélande compte en ses rangs une milieu de terrain de classe mondiale. Âgée de 27 ans, Stacey Michelsen a été élue en 2011 « Women's Young Player of the Year » et pourrait prétendre cette année au titre de « Meilleure Joueuse ».

Les équipes féminines (3)

Les équipes féminines (3) © Belga

Belgique (FIH 13)

Au départ, les « Red Panthers » n'étaient pas sélectionnées pour prendre part à la Pro League. Première réserve, l'équipe belge participera bel et bien au tournoi suite à la défection de l'Inde. Privées de grands tournois pendant une décennie, les joueuses belges s'en tirent plutôt bien depuis 2011 avec, notamment, une brillante deuxième place lors du Championnat d'Europe 2017. La star de l'équipe : âgée de 24 ans à peine, la gardienne de but Aisling D'Hooghe fait partie des valeurs sûres des « Red Panthers ». Titulaire indiscutable depuis les JO de 2012, alors qu'elle n'avait que 18 ans, Aisling a révélé l'an dernier qu'elle souffrait de sclérose en plaque depuis sa plus tendre enfance.

Chine (FIH 10)

Hormis trois titres aux Jeux asiatiques et deux Coupes d'Asie, les Chinoises n'ont pas de quoi pavoiser. Leur dernier podium remonte à 2012, lorsqu'elles remportèrent la médaille d'argent aux JO de Pékin.La star de l'équipe : Cui Qiuxia est l'une des trois capitaines désignées de l'équipe de Chine. Âgée de 28 ans, elle a déjà disputé plus de 140 rencontres internationales.

États-Unis (FIH 12)

Les États-Unis ont beau être l'une des plus grandes nations sportives au monde, le hockey n'est pas leur sport de prédilection. À ce jour, hormis une première place aux Jeux panaméricains en 2011, les joueuses américaines n'ont pas remporté le moindre tournoi d'envergure. À noter qu'aux Jeux panaméricains, elles sont quasi systématiquement barrées par l'équipe d'Argentine. La star de l'équipe : depuis qu'elle a fait ses débuts en équipe nationale il y a dix ans, à l'âge de 19 ans, Melissa Gonzalez est l'une des valeurs sûres de la formation américaine. L'an dernier, elle faisait partie des compétitrices nommées pour le titre de « Meilleure Joueuse ».

Les équipes masculines (1)

Les équipes masculines (1) © Belga

Belgique (FIH 1)

En ce mois de décembre 2018, l'équipe masculine de hockey sur gazon a revêtu la triple casquette de Championne du monde, leader au classement mondial et « Équipe belge de l'année ». Les « Red Lions » font partie de l'élite mondiale depuis un certain nombre d'années, comme en témoignent les trois médailles glanées lors des Championnats d'Europe, la médaille d'argent remportée en Ligue mondiale et le titre de vice-champions olympiques en 2016. Il ne leur manquait plus que le titre suprême. C'est désormais chose faite depuis le dimanche 16 décembre, date à laquelle ils sont devenus Champions du monde en battant les Pays-Bas au terme d'une finale palpitante. La star de l'équipe : lors de la cérémonie des « Hockey Star Awards », organisée par la FIH en février 2018, l'Anversois Arthur Van Doren a été élu « Étoile montante » pour la seconde année consécutive, ainsi que « Meilleur hockeyeur de l'année ». Une véritable consécration pour ce joueur de 23 ans qui défend actuellement les couleurs de l'équipe néerlandaise de Bloemendaal.

Australie (FIH 2)

Triples Champions du monde (1986, 2010 et 2014), les Australiens ont été éliminés cette année par la Hollande au stade des demi-finales. Quoi qu'il en soit, l'Australie demeurera la dernière équipe à avoir remporté le Champions Trophy et la World League, deux compétitions bientôt remplacées par la Hockey Pro League.La star de l'équipe : âgé de 27 ans, Jake Whetton compte parmi les tout meilleurs attaquants au monde. Il défend les couleurs de « Queensland Blades », un top club faisant partie de l'Australian Hockey League et est personnellement engagé dans le club amateur « Vic Park Panthers », basé à Perth.

Pays-Bas (FIH 3)

Battus en finale du Championnat d'Europe 2017 par une équipe néerlandaise impériale, les « Red Lions » viennent de prendre une sacrée revanche sur leurs voisins du nord en remportant la finale du Championnat du monde. Les « Oranje » n'en demeurent pas moins une équipe de très haut niveau ayant engrangé trois titres mondiaux, cinq Championnats d'Europe et deux médailles d'or olympiques.La star de l'équipe : en tant que capitaine de l'équipe néerlandaise, Billy Bakker espérait soulever la dernière Coupe du monde. Comme on le sait désormais, cet honneur échut à notre compatriote Arthur Van Doren. Âgé de 30 ans, Billy Bakker occupe le poste de milieu offensif au « Amsterdamsche Hockey & Bandy Club ».

Les équipes masculines (2)

Les équipes masculines (2)

Argentine (FIH 4)

Les bourreaux des « Red Lions » en finale des JO de Rio en 2016. Une finale remportée par les Argentins sur le score sans appel de 4 buts à 2. Il s'agissait de leur premier trophée international après trois victoires lors du Championnat panaméricain. Hélas, à ce jour, aucun Championnat du monde ne figure à leur palmarès. La star de l'équipe : après avoir terminé à deux reprises à la deuxième place, Gonzalo Peillat fut finalement élu « Talent of the Year » en 2014. Surnommé « La Hache » en raison de sa propension à frapper sur la crosse de ses adversaires, le natif de Buenos Aires est un pion incontournable du onze argentin. L'an dernier, il termina deuxième dans la course au titre de « Meilleur hockeyeur de l'année », derrière notre compatriote Arthur Van Doren.

Allemagne (FIH 6)

Intraitable entre 2011 et 2014 avec, à la clé, deux titres de Champions d'Europe, une médaille d'or aux JO de Londres en 2012 et un Trophée des Champions, la « Mannschaft » est depuis en manque de résultats probants. Lors du dernier Championnat du monde, les Allemands se sont inclinés en quarts de finale face à la... Belgique. La star de l'équipe : malgré son indéniable talent, Mats Grambusch n'a pu éviter à lui seul la défaite face aux « Red Lions ». L'an dernier, il a terminé troisième lors de l'élection du « Meilleur Joueur ».

Angleterre (FIH 7)

L'équipe que l'on n'attendait pas au stade des demi-finales de la Coupe du monde. Après une mise en train laborieuse, les médaillés de bronze de l'Euro 2017 éliminèrent en quarts de finale l'Argentine, Championne olympique en titre. En demi-finale, les Anglais ne firent pas le poids face à une équipe belge qui leur infligea une véritable déculottée (0-6). La star de l'équipe : âgé de 26 ans, Phil Roper est le capitaine emblématique de l'équipe d'Angleterre. Évoluant en championnat comme milieu de terrain à Wimbledon, il fut désigné « Meilleur Joueur » en 2018.

Les équipes masculines (3)

Les équipes masculines (3) © Belga

Nouvelle-Zélande (FIH 8)

Leur seul titre significatif remontant à 1976, les Néo-Zélandais sont souvent réduits à faire de la figuration. Cette année-là, les « Black Sticks » remportèrent une victoire historique sur leur éternel rival australien en finale des JO de Montréal, devenant de fait la première nation autre qu'asiatique ou européenne à devenir Championne olympique. Leur meilleure prestation en Coupe du monde se résume à une septième place. Sur le continent océanique, ils sont systématiquement barrés par l'Australie. La star de l'équipe : après un début de carrière aux Pays-Bas, plus précisément au HC Rotterdam, Simon Child poursuit actuellement sa carrière professionnelle comme attaquant dans l'équipe indienne des Delhi Waveriders.

Espagne (FIH 9)

Souvent challenger, rarement favorite, l'équipe d'Espagne connut son heure de gloire entre 2005 et 2008, trois années ponctuées par une première place au Championnat d'Europe (2005), une troisième place en Coupe du monde (2006) et une médaille d'argent aux JO de Pékin (2008). Leur dernier résultat significatif date de 2011, lorsqu'ils décrochèrent la médaille d'argent au Champions Trophy.La star de l'équipe : pilier incontournable de l'équipe d'Espagne ayant remporté l'argent lors des JO de Pékin en 2008, Sergi Enrique compte pratiquement 300 rencontres internationales à son actif. En 2009, il s'adjugea une place d'honneur lors de l'élection du « Talent of the Year ».

Pakistan (FIH 13)

Jusqu'au milieu des années 90, les « Green Shirts » faisaient partie de l'élite mondiale avec, au compteur, trois titres olympiques, 4 Coupes du monde, 3 Trophées des Champions et 3 Coupes d'Asie. Depuis, le Pakistan affiche des résultats en dents de scie dans les grands tournois. La dernière médaille remonte à 1998, le dernier trophée à 1994.La star de l'équipe : Muhammad Rizwan Sr. porte les couleurs du club néerlandais « Oranje-Rood », basé à Eindhoven, où il a pour coéquipier notre compatriote Thomas Briels. Capitaine d'une équipe pakistanaise incapable de franchir le cap des barrages lors du dernier Mondial, il quitta prématurément le tournoi sur blessure.

Coup d'envoi de la compétition

Coup d'envoi de la compétition © proximus

Coup d'envoi de la compétition : le 19 janvier. Les « Red Lions » affronteront en déplacement l'équipe d'Espagne, sélectionnée suite à la défection de l'Inde. Quant à l'équipe féminine, baptisée « Red Panthers », elle ouvrira le bal le 26 janvier en déplacement en Argentine. Le même jour, l'équipe masculine d'Argentine accueillera également son homologue belge. La compétition se poursuivra d'ailleurs selon le même canevas, à savoir que les équipes masculines et féminines affronteront le même jour le même adversaire.

100% des gagnants ont tenté leur chance

Voir tout
Testez vos connaissances sur les Championnats du monde de cyclisme et gagnez une journée VIP à Kwaremont !

Testez vos connaissances sur les Championnats du monde de cyclisme et gagnez une journée VIP à Kwaremont !

Vous êtes client Proximus? Grâce à Enjoy!, vous pouvez tenter de gagner cette expérience.

Musique Maestro !

Voir tout
Compact Disk Dummies : des beats d’amour !

Compact Disk Dummies : des beats d’amour !

The National. 20 ans. 2e apparition au festival Pukkelpop et rien n’a changé.

The National. 20 ans. 2e apparition au festival Pukkelpop et rien n’a changé.

Vous aurez peut-être peine à le croire : The National a déjà 20 ans. Il est vrai que le succès n’est venu que tardivement, mais soit. La persévérance paie.

Billie Eilish : à la conquête de Pukkelpop, puis du monde

Billie Eilish : à la conquête de Pukkelpop, puis du monde

Si l’on en croit les médias (les autres médias), il n’y a qu’une seule issue possible pour Billie Eilish : la gloire. Du talent, de l’audace et une plume incroyable. Autant de talents réunis au sein d’une même personne qui a moins de 20 ans. 17 exactement !

Ce que vous ne savez pas sur Patrick Bruel

Ce que vous ne savez pas sur Patrick Bruel

Le célèbre acteur et chanteur français a sorti en novembre dernier son 9e album studio 'Ce soir, on sort'. Un album composé de balades aux sonorités modernes pour lequel il s'est entouré sur certains titres par l'artiste Vianney. Patrick Bruel sera ce samedi 20 juillet aux Francofolies de Spa, un moment très attendu par les fans, à ne rater sous aucun prétexte!

Les groupes à ne pas manquer cette année lors du Pukkelpop.

Les groupes à ne pas manquer cette année lors du Pukkelpop.

Quelle affiche cette année encore ! Et sans vouloir vous faire de peine, vous ne pourrez malheureusement pas tout voir. Voici donc une sélection des dix artistes et groupes à voir en priorité, dont pas mal de Belges !

Lost Frequencies : on a trouvé un grand talent !

Lost Frequencies : on a trouvé un grand talent !

Certains groupes ou artistes savent manœuvrer à merveille dans les hautes sphères des charts de la pop et du rock sous les radars de la presse et des médias. Sans surfer sur une quelconque bulle médiatique, ni bénéficier d’une grosse campagne marketing, ils sortent un single, un album ou quelques chansons et hop, les voilà gravés dans la mémoire musicale du public. C’est ce qui est arrivé à Lost Frequencies, alias Frederik De Laet, lorsqu’une chanson qu’il avait composée dans sa chambre est devenue un tube planétaire.

Royal Blood : balance des riffs royaux !

Royal Blood : balance des riffs royaux !

Le minimalisme dans le rock : The White Stripes, Black Box Revelation, The Black Keys et de nombreux autres groupes démontrent qu’il n’y a pas besoin d’être 5 pour mettre le feu. Royal Blood correspond bien à cette description. Ce duo britannique, animé d’une passion débordante, pourrait mettre le feu à des prairies entières. À Pukkelpop aussi, oui.

Kid Noize, l’homme à la tête de singe aux Francofolies de Spa!

Kid Noize, l’homme à la tête de singe aux Francofolies de Spa!

Intitulé « The Man with a Monkey Face », le nouvel album de Kid Noize est sorti le 25 janvier dernier. Une sortie accompagnée par la publication de la bande-dessinée, « L’homme à la tête de singe » aux Éditions Dupuis. Après avoir assuré toute une série de concerts, Kid Noize est fin prêt pour mettre le feu aux Francofolies de Spa ce 20 juillet et à l’Ancienne Belgique le 22 novembre. Entre-temps, nous avons rencontré l’homme à la tête de singe.

10 choses à savoir sur le festival Pukkelpop !

10 choses à savoir sur le festival Pukkelpop !

Vous êtes sans doute déjà un expert du festival Pukkelpop, mais voici quelques anecdotes que vous ignorez… peut-être. 10 choses à savoir sur l’un des meilleurs festivals du monde !

Martin Solveig : L’enfant de chœur pétri de talent

Martin Solveig : L’enfant de chœur pétri de talent

Martin Solveig. Un géant en France et bien au-delà. Avec ce nom, il n’apparaît pourtant pas immédiatement évident de faire une grande carrière. Encore aujourd’hui, quand on entend Martin Solveig, on ne pense pas de suite à un célèbre DJ.

Laurent Garnier: le pape de la techno française en visite à Dour

Laurent Garnier: le pape de la techno française en visite à Dour

David Guetta, Daft Punk, Bob Sinclar, Saint Germain, Mr Oizo, Cassius... Voici quelques-uns des noms qui ont fait exploser la scène électronique française. Laurent Garnier y fait figure de vétéran, de précurseur et surtout de grand défenseur de ce style musical.

Dimitri Vegas & Like Mike: Aim for the stars, land on the moon !

Dimitri Vegas & Like Mike: Aim for the stars, land on the moon !

Est-il encore nécessaire de présenter Dimitri Vegas et Like Mike ? Ils sont indubitablement liés à Tomorrowland. Les deux frères, Dimitri et Michael Thivaios, ont bâti leur légende dans le monde des DJ et fait de leur nom une marque.

Le sport à la une

Voir tout
Diego Maradona : mi-ange, mi-démon

Diego Maradona : mi-ange, mi-démon

Diego Maradona est-il, comme il le prétend, le meilleur footballeur de tous les temps ? S'il est impossible de répondre définitivement à cette question, une chose est sûre : il fait indéniablement partie du peloton de tête aux côtés, notamment, de Pelé, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. En dehors des terrains, sa vie n'a pas toujours été un long fleuve tranquille. Entre éclairs de génie et frasques en tout genre, il a la particularité de ne laisser personne indifférent. Il a inspiré plusieurs cinéastes, dont le réalisateur britannique Asif Kapadia. Ce dernier lui a consacré un documentaire intitulé tout simplement « Diego Maradona », à découvrir dans les salles de cinéma à partir du 31 juillet.

La valse des entraîneurs en D1A et D1B

La valse des entraîneurs en D1A et D1B

Cet été, huit entraîneurs de Jupiler Pro League sur seize se sont livrés au jeu des chaises musicales. En Proximus League, la proportion est de trois sur huit. À peu de choses près, pratiquement 50 % des clubs faisant partie de l'élite de notre championnat ont décidé de prendre une nouvelle orientation. Présentation des nouveaux venus.

Eddy Merckx et le Tour de France 1969

Eddy Merckx et le Tour de France 1969

Cette année, cela fait exactement 50 ans qu’Eddy Merckx a remporté le premier de ses cinq Tours de France. La Belgique a dû attendre 30 ans avant d’avoir un nouveau vainqueur final au Tour après la victoire de Sylvère Maes au Tour de 1939. Pour célébrer le premier Tour du Cannibale, le Tour de France de 2019 part de Bruxelles. L’occasion de revenir sur une année 1969 particulièrement mouvementée pour Eddy Merckx.

Qui sont les favoris du Tour de France 2019 ?

Qui sont les favoris du Tour de France 2019 ?

Les prétendants au maillot jaune, les coureurs à suivre, les chances des Belges, on vous dit tout ce qu'il faut savoir sur la Grande Boucle qui débute ce samedi en Belgique.

10 étapes du Tour de France à suivre sans modération

10 étapes du Tour de France à suivre sans modération

Nous y sommes presque ! Le 6 juillet sera donné le départ du Tour de France, le grand rendez-vous annuel des amateurs de courses cyclistes. Cerise sur le gâteau : cette année, la Grande Boucle s'élancera de Bruxelles, pour un périple de trois semaines par monts et par vaux qui verra peut-être le Gallois Geraint Thomas se succéder à lui-même (ou pas). Voici un résumé de dix étapes qui pourraient se révéler décisives.

Andy Murray, le digne successeur de Fred Perry

Andy Murray, le digne successeur de Fred Perry

À l'âge de 31 ans, Andy Murray songe sérieusement à mettre un terme à sa carrière de tennisman professionnel. En cause, une blessure à la hanche qui le fait souffrir depuis bientôt deux ans. En tout cas, l'ancien numéro 1 mondial espère pouvoir se relancer à Wimbledon, un tournoi qu'il fut le premier Britannique à remporter après le légendaire Fred Perry. Il participera cette année au tournoi en double.

À ne manquer sous aucun prétexte : ces événements sportifs sont à suivre en juillet chez Proximus

À ne manquer sous aucun prétexte : ces événements sportifs sont à suivre en juillet chez Proximus

À ne manquer sous aucun prétexte : ces événements sportifs sont à suivre en juillet sur Proximus Pickx

Coupe d’Afrique des Nations 2019

Coupe d’Afrique des Nations 2019

Il n’y a ni Euro, ni Coupe du Monde de football cet été. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas de grands tournois internationaux de football. La France accueille ainsi le Mondial féminin, le continent américain est le théâtre de la Copa America et de la Gold Cup, l’Italie organise l’Euro U21 et l’Afrique sa Coupe d’Afrique des Nations qu’on appelle aussi la CAN. Pour la première fois, le tournoi international africain a lieu en été et réunit 24 équipes pour désigner en Egypte le successeur du Cameroun qui a gagné la précédente édition.

Du sang, de la sueur et des larmes : Ostende remporte son huitième titre d'affilée

Du sang, de la sueur et des larmes : Ostende remporte son huitième titre d'affilée

Comme les années précédentes, Ostende a entamé la saison 2018-2019 de l'Euromillions League avec le statut de grandissime favori. Le club côtier briguait son huitième titre consécutif. Deuxièmes à l'issue de la saison régulière derrière Anvers, les Ostendais ont battu en finale des play-offs les Giants anversois 3 victoires à 1, dans une série disputée au meilleur des cinq matchs. Un titre acquis dans la douleur face à un adversaire des plus coriaces. Découvrez ci-après le bilan d'une saison particulièrement prolifique.

Le Tour de Suisse, dernière ligne droite avant le Tour de France

Le Tour de Suisse, dernière ligne droite avant le Tour de France

Ceux qui n'ont pas opté pour le Critérium du Dauphiné en guise de préparation pour le Tour de France se testeront dès le 15 juin sur les routes du Tour de Suisse. Geraint Thomas et Egan Bernal font office de favoris. Suivez cette course à étapes en direct sur Proximus TV. Un récapitulatif d'une durée de 60 minutes sera diffusé le lendemain de chaque étape, de 10 à 11h, sur le canal 701.

Faites connaissance avec les Diables de demain

Faites connaissance avec les Diables de demain

En juin, les Espoirs belges disputeront l’Euro U21 qui se déroulera en Italie et à San Marino. Un Euro important, car les quatre meilleurs pays de ce tournoi décrocheront un ticket pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

Coup de projecteur sur la crème du golf européen

Coup de projecteur sur la crème du golf européen

Longtemps considéré comme un sport élitiste, le golf gagne chaque jour en popularité. Si de nombreuses stars du golf mondial sont américaines, l'Europe n'a rien à envier au pays de l'Oncle Sam en la matière. Voici une sélection de dix golfeurs européens capables de rivaliser avec les meilleurs.

L'actu cinéma et séries

Voir tout
Les sorties de la semaine dans le catalogue à la demande de Proximus Pickx (20 juillet 2019)

Les sorties de la semaine dans le catalogue à la demande de Proximus Pickx (20 juillet 2019)

De bons moments ciné s'offrent à vous cette semaine encore sur Proximus Pickx.

Un soupçon d'horreur pour égayer votre été? Ces films à ne pas manquer!

Un soupçon d'horreur pour égayer votre été? Ces films à ne pas manquer!

Vous êtes fan de films d’horreur ou vous êtes plutôt du genre à vous enfouir la tête dans un coussin au moment le plus "juteux"?

"Orange is the new black" S7 : les secrets de la série

"Orange is the new black" S7 : les secrets de la série

Ce sera la dernière. "Orange is the new black", saison 7. L’ultime saison de la série culte arrive sur Netflix le 26 juillet. On ne s'en remettra pas...

Des émissions qui vont vous donner envie de voyager

Des émissions qui vont vous donner envie de voyager

Tout savoir sur "La Casa De Papel" avant la saison 3

Tout savoir sur "La Casa De Papel" avant la saison 3

C’est l’événement du mois de juillet : La saison 3 de "La Casa de Papel" arrive sur Netflix le 19/7 ! La série la plus populaire du moment va vous offrir des moments cool pendant les vacances. Vous pourrez voir ou revoir les 3 saisons de "La Casa de Papel" sur Netflix.

Les sorties ciné de la semaine (17 juillet 2019)

Les sorties ciné de la semaine (17 juillet 2019)

Quel film irez-vous voir cette semaine ?

"Condor" dans Movies & Series: Ne faites confiance à personne

"Condor" dans Movies & Series: Ne faites confiance à personne

De « La Vipère noire » à « Mr Bean » : portrait de Rowan Atkinson, un acteur sous-estimé

De « La Vipère noire » à « Mr Bean » : portrait de Rowan Atkinson, un acteur sous-estimé

Qui ne le connaît pas ? Rowan Atkinson est hilarant, sa carrière est riche et variée, mais le grand public le connaît surtout dans le rôle mythique de Mr Bean, ce personnage un peu gauche toujours accompagné de son ours en peluche. Mais connaissez-vous les autres films et séries dans lesquels il démontre ses incroyables talents d’acteur ? Au-delà des comédies, il a aussi tenu des rôles plus dramatiques. Retour sur sa filmographie.

Lorsque cinéma d'action et grosses cylindrées font bon ménage

Lorsque cinéma d'action et grosses cylindrées font bon ménage

Vous aimez les belles courbes et les grosses cylindrées, surtout lorsque l’action et la vitesse s’en mêlent. Depuis que le cinéma existe, il s’est efforcé de rendre hommage aux belles voitures et transmettre au spectateur des sensations uniques. Voici sans doute les meilleurs films qui roulent dans cette catégorie.

Les bons plans sur Be tv en juillet

Les bons plans sur Be tv en juillet

En juillet, Be tv frappe fort avec la sortie de « Chernobyl », la série HBO que tout le monde attend en Belgique. Mais il y a aussi une série imaginée par Bruce Lee, "Warrior", saison 1, et « Les contes du bus de tournée II » par Mike Judge. Avec "Darkest Minds : Rebellion", les ados vont carburer à l’adrénaline. Les mômes vont passer des vacances monstrueuses avec "Hotel Transylvanie 3". Et pour les fans d’action, Jennifer Garner s’apprête à venger sa famille dans "Peppermint".

Les sorties de la semaine dans le catalogue à la demande de Proximus Pickx (12 juillet 2019)

Les sorties de la semaine dans le catalogue à la demande de Proximus Pickx (12 juillet 2019)

Cette semaine, retrouvez notamment Escape Game et Captain Marvel.

Gérard Darmon, le charmeur désinvolte

Gérard Darmon, le charmeur désinvolte

Le daron râleur de « Family Business », c’est lui. Dans cette série originale Netflix, Gérard Darmon campe un boucher veuf, qui rêve de passer la main à son fils. Le rejeton a comme projet de transformer la boucherie familiale en "beucherie", une boutique à cannabis... Une série comique « 100% Beuh Blanc Rouge » créée par Igor Gotesman que vous pouvez regarder cet été sur Netflix.

L'actu esports

Voir tout
Vitality surpris à l’IEM Chicago

Vitality surpris à l’IEM Chicago

Les premiers matches de la phase de groupes de l'IEM Chicago ont eu lieu hier. En général, il y a eu peu de surprises, mais dans le groupe B, nous avons eu droit à une défaite innatendue de Vitality.

Misfits Gaming met toute son équipe à la touche

Misfits Gaming met toute son équipe à la touche

Chez Misfits Gaming, il n'y a clairement pas de quoi rire vu l'état actuel des choses dans la LEC, car après seulement deux victoires en huit matchs, toute l'équipe jusqu'alors titulaire est mise sur le banc.

Fnatic met Rekkles sur le banc

Fnatic met Rekkles sur le banc

Etrange décision chez Fnatic ce week-end dans la LEC, car pour les premiers matchs de la cinquième semaine, Martin "Rekkles" Larsson est mis de côté. Son remplaçant est Felix "MagiFelix" Boström.

MIBR invité au BLAST Pro Series à Moscou

MIBR invité au BLAST Pro Series à Moscou

Cela ne fait que quelques jours que les BLAST Pro Series de Los Angeles sont terminés, mais les préparatifs du tournoi de Moscou sont déjà en cours. Les Brésiliens de MIBR ont déjà reçu une invitation.

Liquid et Vitality invités pour les DreamHack Masters Malmö

Liquid et Vitality invités pour les DreamHack Masters Malmö

Dreamhack a annoncé les invités des DreamHack Masters de Malmö ont invité un certain nombre de nouvelles équipes à leur tournoi CS:GO. Avec Vitality et Liquid, l'organisation ajoute les deux finalistes de l'ESL One Cologne.

Intel change les règles du Grand Chelem

Intel change les règles du Grand Chelem

Après qu'Astralis et Team Liquid aient remporté le Grand Chelem d'Intel au cours des deux premières années, et le prix correspondant d'un million de dollars, Intel a maintenant décidé de changer les règles pour la troisième année du Grand Chelem.

Michael « ODEE » O’Dell rejoint Rogue

Michael « ODEE » O’Dell rejoint Rogue

Michael "ODEE" O'Dell, fondateur de Dignitas et l'un des noms les plus connus dans le domaine de l'esport, travaillera bientôt pour ReKTGlobal et Rogue.

Splyce remercie son équipe Rocket League

Splyce remercie son équipe Rocket League

Splyce a annoncé sur Twitter que l'organisation arrêterait de supporter sa propre équipe Rocket League. L'équipe qui a connu quelques mois difficiles avec de mauvais résultats. Splyce constituera une toute nouvelle équipe sur Rocket League dans les quelques semaines à venir.

RFRSH Entertainment veut séparer ses équipes esport des BLAST Pro Series

RFRSH Entertainment veut séparer ses équipes esport des BLAST Pro Series

RFRSH Entertainment, l'organisateur des BLAST Pro Series et le propriétaire des équipes Astralis et Origen, prévoit de scinder ses équipes en une société distincte afin qu'elle puisse se concentrer sur l'organisation d'événements.

Echo Fox aura plus de temps pour se débarasser de son investisseur raciste

Echo Fox aura plus de temps pour se débarasser de son investisseur raciste

Riot Games a repoussé l'échéance fixée à Echo Fox pour résoudre l'affaire de racisme au sein de la société. Normalement, cela devait être arrangé dans les 60 jours, mais l'organisation a maintenant reçu une semaine supplémentaire.

Les groupes de la FIFA eWorld Cup sont connus

Les groupes de la FIFA eWorld Cup sont connus

FIFA et EA Sports ont annoncé les groupes pour la FIFA eWorld Cup, qui se tiendra à Londres le mois prochain. On y trouve un Belge bien connu.

Fnatic perd pour la première fois dans le Summer Split de la LEC

Fnatic perd pour la première fois dans le Summer Split de la LEC

Cela a pris longtemps, mais Fnatic n’est plus invaincu lors du Summer Split de la LEC. Splyce a enfin réussi à battre Fnatic samedi, alors que toutes les autres équipes de la compétition n’avaient pas réussi jusqu’à présent.

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top