Current language: fr

New Order : dansez jusqu’au bout de la nuit !

Rock Werchter, prépare-toi à faire la fête ! New Order est annoncé. Et en dépit de ce que son nom laisse entendre, ce groupe n’est pas si « neuf ». Créé en 1980, il compte autant de tubes que de kilomètres au compteur. « Blue Monday », ça vous dit quelque chose ?
New Order : dansez jusqu’au bout de la nuit ! © Wikimedia

« Ta ta tatatatatata ta ta ta ta ». C’est sans doute l’une des intros les plus connues de l’histoire de la pop. Avec « Blue Monday », le groupe de Manchester signe en 1983 un hit qui mêle le disco et la musique électronique. À la fin des années 70 et au début des années 80, la musique anglaise est en pleine mutation. Joy Division met le nez à la fenêtre, apporte à la nation une dose de spleen et de noirceur et offre à la jeunesse une nouvelle idole en la personne de Ian Curtis. C’est l’âge d’or de la New Wave. 

New York

Quand Joy Division disparaît (après le suicide de Ian Curtis), ses anciens membres se retrouvent au sein de New Order pour repartir de l’avant. Ils ne donnent pas d’interviews, vont droit au but et cherchent l’inspiration au cœur de leur âme en peine. Ce n’est que lorsqu’ils partent à New York qu’ils trouvent leur style. New Order rejoint le label anglais Factory Records et devient l’une des figures de proue du légendaire club The Haçienda. Le dernier album du groupe est sorti en 2015. Quel est son programme pour le concert de Werchter ? Faire la fête ! Près de 40 ans après avoir donné son premier concert, le groupe renaît sous le nom de New Order.

Un groupe exceptionnel, car…

Un groupe exceptionnel, car… © New Order

Blue Monday  

Lundi bleu. Le lundi est aussi réputé pour être le jour le plus triste de la semaine. Mais ne vous laissez pas abattre pour autant, car c’est une sacrée chanson. La pochette du disque, très créative, est signée Pete Saville, le designer dont le nom est intimement lié à celui de New Order. Avant celle-là, Pete Saville avait déjà travaillé sur de nombreuses pochettes (les lecteurs nés après 1990 peuvent toujours les chercher dans Google). La BBC considère ce disque comme un lien crucial entre le disco des années 70 et le boum dance/house qui a pris son envol à la fin des années 80. Et si on vous dit que l’intro a été programmée sur une boîte à rythmes Oberheim DMX, on sait que les amateurs de vintage apprécieront.



Restless  

« Restless » est le premier single du dixième album studio de New Order intitulé « Music Complete ». C’est une belle chanson pop autour du thème de la culture céréalière. Les critiques furent globalement très bonnes, certaines trouvant le groupe un peu blasé, mais ce fut un retour réussi.



Ian  

Impossible de parler de New Order sans évoquer Ian Curtis. Le chanteur de Joy Division a choisi d’en finir à la veille d’une tournée américaine de son groupe et l’avant-veille de la sortie de son deuxième album. Il n’avait que 24 ans. En guise d’hommage, voici le titre « True Faith » et son superbe clip inspiré par une performance de Marina Abramoviç et de son compagnon Ulay.



Trois bonnes raisons d’aimer New Order

Non, ce n’est pas John Bercow à la Chambre des Communes (regardez la vidéo).



Mais New Order sur scène. Et c’est toujours d’actualité.



En 1985, le groupe est passé par le Manhattan à Louvain. Voici ce que cela a donné :



Top