Current language: fr

Viva la Vitaa!

Au carrefour de la musique urbaine et de la variété française, Vitaa a su imposer son style dans le paysage musical francophone. Des galères, elle en a connues mais elle a toujours fait preuve de détermination. Une carrière de plus de 15 ans qui comptabilise à ce jour pas moins de cinq albums!
Viva la Vitaa!

© Isopix

Vitaa signifie 'Vie' en Italien. Il s’agit aussi du prénom de la grand-mère d’une certaine Charlotte Gonin née en 1983 à Mulhouse. En 1994, la bonbonne de laque s'érige en parfait micro lorsqu'elle se prend pour Aretha Franklin dans sa salle de bain. C'est à 15 ans que la jeune fille s'engage dans un groupe de rythm’n blues.

Quelques années plus tard, elle entame des études de commerce international qu’elle arrêtera rapidement pour se donner une vraie chance dans la musique. Ses parents ne voient pas cette décision d'un très bon oeil mais Charlotte y croit.

En parallèle de petits boulots, elle se consacre à plusieurs featuring et enregistre les voix de son premier album dans la petite salle de bain d’un appartement aménagé pour l’occasion. Durant cette période, plusieurs rencontres seront déterminantes, notamment celle avec Akos, un compositeur qui la suivra longtemps ainsi qu’avec Dadoo avec qui elle partagera un feat dès 2002 sur le titre "Pas à Pas". Dj Kost, producteur de son état, n’a pas tardé à remarquer le talent de la petite nouvelle et décide de la présenter à une certaine Diam’s.

Diam's et Vitaa

Diam's et Vitaa

Vitaa vivotait de feat en feat sans vraiment trouver sa place dans le paysage musical français. Personne ne lui faisait réellement confiance. Avec son amie Diam’s, les choses ont tourné différemment. Une alchimie entre les deux artistes a vu naître le mega hits "Confessions Nocturnes", un titre qui a marqué toute une génération à tel point qu’il fut parodié par Michael Youn et Pascal Obispo aka Fatal Bazooka et Vitoo. Le clip de "Mauvaise Foi Nocturne" inspiré du clip original a même été nommé, en 2008, aux Victoires de la Musique dans la catégorie Meilleur vidéo-clip humoristique.



Les deux amies ont collaboré par la suite sur le morceau "Voir le Monde d’en Haut" qui résonnait déjà comme un tournant dans la carrière de Diam’s. Après être sortie d’une période difficile (dépression, tentative de suicide) et d’un voyage marquant en Afrique, Diam's choisira de se rapprocher de Dieu. L’année suivante, l'album 'À fleur de Toi' atterrit dans les bacs, tout le monde se l’arrache. Le succès est confirmé par le single éponyme et le titre "Ma sœur". Vitaa sort entretemps quatre albums dont le dernier fut marqué par sa collaboration avec Stromae sur les titres "Comme Dab" et "Peine et Pitié".

Parlons feat. Parlons bien

Parlons feat. Parlons bien

© Isopix

Ils sont peu à oser dire non lorsque Vitaa leur propose une collaboration. À croire qu’un feat. avec la talentueuse artiste est un gage de réussite. Sans oublier que c'est comme ça que tout a démarré pour la Française.

Voilà une collaboration qui a manqué de marquer l'histoire. Ce n'est autre qu'avec le rappeur Drake qu'on aurait pu la retrouver sur  le morceau "Peine et Pitié". Un souci de timing a apparemment tout fait capoter. En attendant, Stromae est intervenu en fin d'album pour terminer la composition de ce morceau ainsi que l’incontournable "Comme d’hab" en collaboration avec la chanteuse. Deux titres marqués par la patte de notre compatriote qui a, en plus de cela, géré la direction artistique des deux clips.





Son feat avec le rappeur Jul sur le single très roots et dansant "Ça les dérange" est un des autres morceaux phares de 'J4M' et un des singles de l'été 2016.



Il y quelques années, la chanteuse avait impressionné avec Maitre Gims sur le titre "Game Over" présent sur l’album 'Ici et Maintenant', sorti en 2013. Un morceau qui comptabilise à lui seul plus de 133 millions de vues sur Youtube. D'autres collaborations sont venues étoffer la playlist de Vitaa comme avec Amel Bent, L’Algerino, Slimane, Claudio Capeo ou encore Lartiste pour ne citer qu’eux.

Indifférence

Indifférence

© Isopix

La musique, c’est aussi une affaire de famille. Vitaa a monté avec son mari Hicham, le label Indifférence Prod qui gère désormais plusieurs artistes de renoms. On retrouve dessus bien sûr Vitaa mais aussi Slimane, Maître Gims ou encore Dadju. En plus des albums, la petite équipe gère également les tournées. Voilà une autre manière de vivre la musique pour la chanteuse qui aborde ce nouveau défi avec toute l’expérience qu’elle a pu accumuler.

Elle kiffe ses morceaux

Elle kiffe ses morceaux

© Isopix

Vitaa a partagé lors de nombreuses interviews le nom de ses morceaux préférés. Celui qui remporte la palme de son premier opus est "Mon Univers", alors que c’est "À fleur de toi" qui a cartonné auprès du grand public. "Mon Univers" se révèle beaucoup plus intimiste, la chanteuse y fait preuve d’empathie et invite chacun à ouvrir son cœur.

 

Sur son deuxième album, le titre "Quand la lumière s’éteint", se révèle comme un véritable remerciement à son public  tandis que le morceau éponyme de son troisième album 'Ici et Maintenant' remporte également tous les suffrages. Un album qui contient entre autres "Game Over", en feat. avec Maitre Gims ainsi que le morceau "L.I.H.A.M" dédié à son fils. Sur 'J4M', la chanteuse avoue avoir un faible pour les titres, "Peine et Pitié" et "Comme d’hab", qu’elle a composés avec Stromae.

Vitaa en télé

Vitaa en télé

© Isopix

André Manoukian, Christophe Willem et Vitaa sont les trois jurés de l’émission 'Destination Eurovision', diffusée sur France 3, qui a pour but de dénicher le prochain représentant de nos voisins au concours Eurovision de la chanson.

L'amie de Diam's est surtout active sur la télévision belge, elle a rempilé en tant que coach de The Voice Belgique pour la deuxième année consécutive. Son compatriote de The Voice Belgique ne lui est pas inconnu puisque Slimane et Vitaa ont collaboré sur le morceau "Je te le donne" paru pour promouvoir la réédition de son cinquième album ‘J4M’.

Elle évoquait l’année passée, dans les pages du magazine Télépro, ce qu'elle a gardé de son passage dans le télé-crochet : "Que du positif. Des super beaux moments où je me suis laissée prendre au jeu de cette aventure. Je ne pensais pas que je serais autant touchée par les talents, touchée par les gens. Nous-mêmes, en tant que coaches, on apprend plein de choses. Il y a beaucoup de travail derrière par rapport à ce qu’on voit en télé. Franchement, ça nous aide aussi pour notre carrière, on se remet parfois en question sur certaines choses.". À la question - Auriez-vous fait l’émission? - Vitaa a répondu : "Non. J’aurais été terrorisée d’être face à des personnes qui vont me juger. Et c’est pour cette raison que je respecte énormément les candidats qui ont participé".



À lire aussi : Tout savoir sur The Voice Belgique 2019

Écoutez Vitaa sur vos applications de streaming préférées sans limite de données mobiles, grâce aux Epic Beats

Top