Current language: fr

Lost Frequencies : on a trouvé un grand talent !

Certains groupes ou artistes savent manœuvrer à merveille dans les hautes sphères des charts de la pop et du rock sous les radars de la presse et des médias. Sans surfer sur une quelconque bulle médiatique, ni bénéficier d’une grosse campagne marketing, ils sortent un single, un album ou quelques chansons et hop, les voilà gravés dans la mémoire musicale du public. C’est ce qui est arrivé à Lost Frequencies, alias Frederik De Laet, lorsqu’une chanson qu’il avait composée dans sa chambre est devenue un tube planétaire.
Lost Frequencies : on a trouvé un grand talent ! © photonews

À tout juste 20 ans, il se fait remarquer avec le remix de « Are You With Me » du chanteur américain Easton Corbin. Un casque, un ordi, un logiciel, quelques heures de travail et il révèle son talent au monde entier. Et bim, cela devient un tube !

Frederik De Laet devient même le premier belge à se classer numéro 1 au Royaume-Uni. « Are You With Me » se hisse en haut des charts en Suisse, en Allemagne, en Autriche et en Suède et flirte avec le sommet en Espagne, en France, aux Pays-Bas et au Danemark. La chanson recueille 265 millions de vues sur YouTube et il quitte la chambre qu’il occupait chez ses parents pour des chambres d’hôtel dans le monde entier.

Flamand de Bruxelles, Bruxellois de Flandre ou tout simplement belge ? Ce dernier qualificatif est sans doute celui qui lui correspond le mieux, car sur son premier disque, une sorte de « je-m’en-foutisme » belge transparaît. Son deuxième single « Reality » est un nouveau succès, suivi par de nombreux autres sur son premier album « Less is More » : avec « Beautiful Life », « What is love? » et « All or nothing », la vibe d’Ibiza n’est jamais très loin.

Un artiste particulier, car…

Un artiste particulier, car… © BELGA


Un peu de chance ?
Vivre son rêve. Quel jeune ne rêve pas de devenir une star mondiale quasiment du jour au lendemain ? Frederik De Laet n’aurait jamais imaginé que « Are You With Me » devienne un tube aussi retentissant. Dans une interview, il explique qu’il a compris ce qui lui arrivait quand lors des premières soirées qui ont suivi, les gens venaient le voir lui et personne d’autre. « Quand je suis assis dans un café à Bruxelles, je ne ressens pas qu’un de mes titres est un hit à Londres. Mais quand des clubs très cotés ont commencé à m’appeler, j’ai trouvé ça… étrange ».

Major
Lost Frequencies continue-t-il à créer de la musique dans sa chambre ? Ou compose-t-il en avion comme le regretté Avicii ? Le succès attire beaucoup de monde et nombreux sont ceux qui veulent prendre leur part du gâteau. Major Lazer en avait-il réellement besoin ? Bonne question. Mais Frederik De Laet a remixé l’une de ses chansons, « Cold Water », en y insérant la voix de Justin Bieber. Un peu plus EDM que ce à quoi nous sommes habitués.



Lost and found
Passionné de musique, il aide aussi d’autres groupes ou artistes qui cherchent à se faire une place au soleil. À l’instar de Like Mike et Dimitri Vegas, Frederik De Laet a lui aussi lancé son propre label : Found Frequencies, en collaboration avec Armada Music.

Trois bonnes raisons d’aimer Lost Frequencies

You are! Difficile de ne pas l’évoquer. Ce premier single qui a littéralement lancé sa carrière. Et aussi, parce que nous ne pouvons jamais oublier d’où nous venons. « Are you with me ».



Et l’original ? Ici !



Tomorrow
Que donne un concert de Lost Frequencies en live ? Trois ans à peine après son premier single, Frederik De Laet enflamme la scène de Tomorrowland, en diffusant de l’amour et la vibe d’Ibiza. Haut-parleurs à fond et en avant ! Un set qui vibre de tous les côtés.



Maintenir le cap !
Ne pas se reposer sur ses lauriers, produire, sortir… Lost Frequencies bat le fer tant qu’il est chaud et sort des singles, presque à la chaîne. Son dernier titre, « Like I Love You », est le fruit de sa collaboration avec The NGHBRS. Et pas celui de Ramsay Street, soyons clairs !



Frederik De Laet en 3 anecdotes ! 
Néerlandais et français. Frederik De Laet est bilingue et a été invité à la radio néerlandaise lors de ses débuts. Chez Igmar. De Laet semble ne pas en croire ses yeux.



Dans un autre décor avec des musiciens en live et Lea Rue !



Des questions messieurs les aspirants producteurs ? Il y répond avec joie.



Écoutez Lost Frequencies sur vos applications de streaming préférées sans limite de données mobiles, grâce aux Epic Beats

Top