×
×

Conversation

Filtrage de Nouvelles par :

6 questions à Alex Janssens, CIO chez Mazda Motor Logistics Europe SA

Conversationpar One30/11/2016

Alex Janssens donne à ses collaborateurs la liberté de décider comment ils veulent atteindre les objectifs fixés. Son temps libre est limité, mais le week-end, il aime cuisiner de bons plats sains pour sa famille et regarder les matchs de football arbitrés par son fils.

Personnalité 

Alex Janssens donne à ses collaborateurs la liberté de décider comment ils veulent atteindre les objectifs fixés. Son temps libre est limité, mais le week-end, il aime cuisiner de bons plats sains pour sa famille et regarder les matchs de football arbitrés par son fils. 

Carrière 

Alex a étudié les sciences commerciales à l’EHSAL Management School à Bruxelles. Il est rapidement engagé comme contrôleur chez Mazda. En 1998, il obtient une promotion importante au sein du département comptabilité. De 2002 à 2006, il apprend toutes les ficelles de la logistique et de 2006 à 2013, il dirige le département European Financial Services. Depuis mars 2013, il est CIO. En mars, lorsque Jorgen Olesen a pris sa retraite, Alex a repris les rênes du département Parts Supply & Logistics.

Entreprise 

Motor Logistics Europe (MLE), plaque tournante logistique de Mazda en Europe, livre des pièces à 2.300 distributeurs à travers 22 structures nationales de vente. Ces structures bénéficient aussi des services IT et financiers de MLE Willebroek. 

Collaborateurs

MLE emploie environ 400 collaborateurs issus de 16 pays différents. Les 60 collaborateurs du département financier s’occupent des analyses financières, de la comptabilité, des achats, de la fixation des prix, des commandes de véhicules, de la facturation et de la trésorerie. Les 60 collaborateurs du département IT à Willebroek offrent leur assistance à toute l’Europe.

  1. À côté de qui aimeriez-vous un jour vous retrouver dans un avion et que lui demanderiez-vous ?

    Entre Jacques Rogge et Halle Berry. Au premier, ancien sportif, médecin et directeur, je demanderais comment il est parvenu à faire passer sa vision lorsqu’il était président du Comité Olympique et Interfédéral Belge (2001 – 2013). Avec la belle Halle Berry, première actrice afro-américaine à remporter un Oscar (Monster’s Ball 2001), je parlerais du racisme à Hollywood.

  2. Qu’est-ce que vos collaborateurs ignorent à votre sujet ?

    Ils ne savent pas grand-chose de moi, car je sépare bien ma vie professionnelle de ma vie privée. Mais ils connaissent ma manière de réfléchir et de diriger le département. À ceux qui souhaitent me connaître un peu mieux, je peux dire que je ne suis pas du tout manuel. Ne me demandez pas de vous aider pour vos petits travaux. Mais si vous avez besoin qu’on vous concocte un bon petit plat, je suis votre homme !

  3. Comment décririez-vous votre métier ?

    En tant que membre de l’équipe européenne de management, je veille à aligner les objectifs et la stratégie des deux départements que je dirige avec la politique globale du groupe. Cela consiste à établir un plan d’exécution, mais aussi à traduire la vision de façon à ce que nos équipes puissent mettre les plans en oeuvre. Mon rôle consiste principalement à guider les collaborateurs, de manière descendante comme ascendante, et à les soutenir en instaurant un bon esprit d’équipe.

  4. Quelle personne ou quel événement a marqué un virage important dans votre carrière ?

    Akira Koga, l’actuel CFO de Mazda Corporation. Il m’a guidé en 1998, lorsque j’ai eu une promotion au sein du département comptabilité. Akira m’a appris à diriger un département financier, mais surtout qu’il ne fallait jamais renoncer.

  5. Quelle sera la prochaine tendance dans le monde de la technologie et de l’IT ?

    Difficile à dire. C’est surtout la vitesse à laquelle tout évolue qui est exceptionnelle. La priorité est donc d’instaurer le bon état d’esprit pour exploiter au mieux ces nouvelles évolutions.

  6. Préférez-vous que vos collaborateurs travaillent à domicile ou au bureau à vos côtés ?

    Je privilégie un cadre qui permet le travail flexible, peu importe l’endroit. Nos managers gèrent cela eux-mêmes. Il faut bien sûr prévoir des moments de concertation et de travail au bureau, mais aussi des moments de concentration, à l’endroit le plus approprié.

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.