×
×

Témoignages

Filtrage de Nouvelles par :

Le bureau comptable Thesorafisc tire le bilan du cloud

Témoignagespar One magazine03/06/2015

Active dans le secteur financier, la société Thesorafisc n’a pas eu de mal à faire ses propres calculs. Un exercice qui a incité la PME à remanier son infrastructure informatique et à migrer dans le cloud. Les avantages se sont rapidement fait sentir : plus de qualité et, surtout, plus de confort.

Le bureau comptable Thesorafisc emploie 15 collaborateurs dans le Brabant flamand. L’an dernier, la PME s’est séparée de tous les postes fixes onéreux ; les collaborateurs n’ont gardé qu’un simple ordinateur portable. Les serveurs centraux ont disparu et laissé place au cloud computing. Pourquoi ? Paul Speeckaert, associé chez Thesorafisc : “Des motivations financières nous ont poussés à prendre cette décision. Chiffrer le retour sur investissements, c’est un domaine dans lequel nous excellons. Nous avons réfléchi au cloud et compris que nous pouvions réaliser des économies intéressantes. Depuis, nous avons fait le pas et ne le regrettons absolument pas.”

PME dans le Cloud

Il a donc fallu trouver une solution adaptée. Avec SCS Computers, son fournisseur de matériel informatique attitré, Thesorafisc a opté pour la solution de Proximus ‘PME dans le Cloud’. Les différents programmes comptables que les clients de Thesorafisc utilisent également (topACCOUNT, Exact ProAxx, Microsoft Office et Syneton Admin-IS) ne sont plus hébergés sur des serveurs propres. Le matériel de serveur, la sécurité et les sauvegardes sont compris dans l’offre PME dans le Cloud. “Le partenaire de la solution a également pensé à la connectivité et aux adaptations spécifiques pour un résultat parfait”, explique Patrick Dubois de SCS Computers, “comme l’intégration des applications du Service public fédéral Finances, c’est-à-dire Bizztax, Finprof, Belcotax et Tax-on-web.”

Tout est centralisé                            

Thesorafisc profite aujourd’hui d’une grande tranquillité d’esprit. Paul Speeckaert : “Désormais, nous nous occupons uniquement de nos PC portables, tout le reste est géré en externe. Nous n’avons plus de serveurs ni de contrats de maintenance hors de prix, nous ne nous soucions plus des sauvegardes ni des archives. Nos frais de consommation informatique sont également plus clairs grâce à un tarif mensuel fixe.” La migration vers la solution cloud de Proximus n’a pas généré que des avantages financiers. “Les économies sont évidemment les bienvenues”, commente Paul Speeckaert, “mais nous travaillons surtout plus vite et dans un plus grand confort. Nos collaborateurs font la majeure partie de leur travail chez le client. Ils ne doivent désormais plus copier de données et ne risquent plus d’oublier des documents. Tout est centralisé dans le cloud et une connexion internet suffit pour accéder à tout ce dont ils ont besoin, où qu’ils soient.” Au bout du compte, Thesorafisc est en mesure d’offrir un meilleur service à ses clients. Paul Speeckaert : “Chez le client, nous avons toutes les données à portée de main, nous sommes donc plus efficaces. Si un client nous demande de consulter rapidement une information, nous sommes certains de savoir où la trouver. Le rendement de tels avantages est difficile à chiffrer, mais les clients satisfaits nous sont fidèles et ça, ça n’a pas de prix.”

“Notre travail est non seulement plus rentable,
mais aussi et surtout plus rapide et plus confortable.”

- Paul Speeckaert, associé chez Thesorafisc

Proximus team

Proximus team

Proximus vous tient au courant des dernières nouvelles et tendances pour les professionnels de l'ICT
 

Proximus vous tient au courant des dernières nouvelles et tendances pour les professionnels de l'ICT
 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.