×
×

Technologie

Filtrage de Nouvelles par :

L’entreprise doit gérer la vie privée comme un risque

Technologiepar One magazine04/09/2015

L’entreprise doit gérer la vie privée comme un risque

Comments

La sécurité n’est pas qu’une question de technologie. La vie privée n’est pas qu’une question de conformité. L’Europe va bientôt approuver un nouveau cadre de loi en matière de protection des données. La nouvelle loi considère la vie privée comme un risque important, notamment au niveau des activités de l’entreprise et de sa réputation.

De nombreux internautes semblent partager toute leur vie sur les réseaux sociaux. Est-ce la fin de la vie privée ? “Absolument pas”, lance Erik Luysterborg, EMEA Privacy & Data Protection Leader chez Deloitte Enterprise Risk Services. “La vie privée existe encore. Même chez les jeunes accros aux réseaux sociaux.” La vie privée est le droit de déterminer soi-même comment, quand, avec qui et dans quelle mesure on souhaite partager ses informations personnelles. C’est donc, en partie, une question de stratégie : l’utilisateur fait ses propres choix. Mais il est aussi question de conformité et de sécurité. Si une personne autorise le partage de certaines données, l’entreprise concernée doit veiller à les conserver, gérer et protéger correctement. “N’oublions pas que la vie privée constitue un droit fondamental uniquement dans l’Union européenne”, ajoute Erik Luysterborg. “Sur ce plan, la législation européenne est une source d’inspiration pour l’Asie et l’Amérique du Sud notamment.” 

Nouveau cadre
Il reste pourtant du pain sur la planche en Europe. La législation actuelle s’apparente à un patchwork. Si l’essence même du texte ne change pas, les différents États-membres ont chacun élaboré le cadre législatif à leur manière. Il existe également des différences dans l’application de la loi et la manière de la faire respecter. De plus, notre monde évolue rapidement, notamment avec l’essor d’internet, des réseaux sociaux, etc.

“Une proposition de réforme de la législation européenne sur la protection des données est sur la table”, poursuit Erik Luysterborg. “Elle devrait être approuvée entre fin 2015 et mi 2016, ce qui signifierait que le nouveau cadre entrerait en vigueur au plus tard en 2018.” La nouvelle loi doit inciter les entreprises à adopter une approche holistique de la vie privée. Elle englobera à la fois les utilisateurs, les processus et la technologie. “On ne parle plus de confidentialité des données, mais de gouvernance des données. La nouvelle loi considère la vie privée comme un risque important, tant pour les activités de l’entreprise et sa réputation que pour le cadre légal dans lequel elle évolue.”

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.