×
×

Technologie

Filtrage de Nouvelles par :

Impression 3D à portée de main

Technologiepar One magazine04/03/2016

Impression 3D à portée de main

Comments

Cela fait un moment déjà que le papier n’est plus le seul support d’impression. Avec les imprimantes 3D, n’importe qui peut “imprimer” pratiquement n’importe quoi comme une maquette ou un prototype, par exemple, sans savoir-faire particulier. Mais combien coûte une imprimante 3D ?

Avec l’arrivée d’imprimantes 3D abordables, n’importe quelle maison ou bureau peut se muer en usine. Bien que la plupart d’entre nous n’ait que de vagues notions sur l’impression 3D, cette technologie est devenue tellement accessible qu’elle n’exige guère de connaissances particulières.

Moteurs de fusée

L’impression 3D est parfois appelée “fabrication additive” car cela résume bien le procédé utilisé : une imprimante 3D fabrique une pièce en ajoutant de la matière, couche par couche. Ces couches constituent finalement le produit fini. A l’échelle industrielle, cette technique exploite divers types de matériaux : les moteurs de fusée SpaceX, par exemple, sont réalisés avec une imprimante.

Maïs

Les imprimantes 3D les plus abordables n’utilisent cependant qu’une ou deux matières de base (ou filaments) : le PLA ou l’ABS. “Le PLA est une substance biodégradable à base de maïs” explique Jesse Buteneers, CEO de l’entreprise d’impression 3D Trideus. “Le plastique est principalement utilisé pour imprimer des objets décoratifs comme des figurines. Comme cette substance est non seulement biodégradable mais aussi dégradable, elle ne peut pas servir à produire des objets utilitaires.” Quels sont donc les avantages du PLA? Buteneers: “Son filament est plus simple à utiliser pour l’impression.” L’ABS est un plastique nettement plus robuste et résistant. “Vous pouvez exercer une force sur celui-ci” explique Buteneers. Cette substance se prête donc mieux à la réalisation d’objets utilitaires comme un presse-orange, pour ne citer qu’un exemple parmi bien d’autres.

Fil

Cette matière est vendue sous forme de rouleau de fil (d’environ 100m). Le fil passe par une buse d’impression chau ée qui fait fondre l’ABS ou le PLA. La tête d’impression se déplace et dépose un filament très mince à l’endroit voulu où il se solidifi e. De cette façon, une imprimante peut fabriquer n’importe quel objet, couche par couche.

Prototypage

L’amateur trouvera de nombreux modèles en ligne mais il peut aussi les réaliser lui-même, à l’instar des utilisateurs professionnels qui créent généralement leurs propres modèles. Pratiquement tous les logiciels 3D sont compatibles avec les imprimantes 3D. Quand vous avez sauvegardé votre modèle (fichier stl), vous pouvez le charger dans le logiciel d’impression. Ce dernier analyse votre création et la convertit en série d’instructions pour l’imprimante. Cette approche permet d’imprimer la maquette d’une maison ou un prototype d’objet utilitaire sans aide particulière.

Une imprimante abordable comme la Da Vinci de XYZ ne coûte que € 600 mais elle est probablement trop élémentaire pour des applications semi-professionnelles. Bien que les imprimantes plus sophistiquées soient plus chères, € 2500 devraient su re pour voir vos créations numériques littéralement prendre forme.

Proximus team

Proximus team

Proximus vous tient au courant des dernières nouvelles et tendances pour les professionnels de l'ICT
 

Proximus vous tient au courant des dernières nouvelles et tendances pour les professionnels de l'ICT
 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.