×
×

Vos témoignages

Filtrage de Nouvelles par :

4 conseils pratiques pour gérer les appels sur votre smartphone

Vos témoignagespar Johan15/10/2016

4 conseils pratiques pour gérer les appels sur votre smartphone

Comments

Les indépendants doivent le plus possible rester joignables sur leur GSM. Mais il peut arriver qu’ils soient temporairement indisponibles, par exemple lorsqu’ils donnent une présentation importante. Voici 4 conseils pratiques pour gérer vos appels lorsque vous ne souhaitez pas être dérangé au mauvais moment.

La Journée mondiale de l’alimentation se déroule chaque année le 16 octobre, date à laquelle l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) fut créée en 1945. Pour Helena Gheeraert, c’est un jour important, car Wonky s’inscrit parfaitement dans le cadre des objectifs de la FAO : garantir une nourriture à la fois bonne et saine qui soit accessible à tous.


La Journée mondiale de l’alimentation est une excellente initiative", déclare-t-elle, "car elle fait réfléchir les gens à l’importance de l’alimentation et à ce qu’est précisément une alimentation saine". Helena a développé une passion pour ce thème il y a quelques années, après avoir regardé des documentaires sur la problématique du gaspillage alimentaire dans le monde. "Je suis tombée à la renverse quand j’ai découvert qu’environ un tiers de toute la nourriture produite dans le monde est gaspillée", explique-t-elle. "Dans l’UE, cela représente jusqu’à 88 millions de tonnes par an. Pour les fruits et légumes, le chiffre grimpe même jusqu’à 45 %. C’est une honte ! Et le gaspillage ne concerne pas uniquement la nourriture, mais l’ensemble du processus de production – la culture, la fertilisation, l’énergie et l’eau utilisée."

Des carottes de deux centimètres carrés


"Dans le secteur alimentaire, les carottes sont parfois coupées en parfaits petits dés de deux centimètres carrés par des machines. Mais comme les extrémités sont plus fines, les blocs deviennent plus petits et finissent à la poubelle, alors qu’ils sont d’excellente qualité. Dans les usines, les machines sont souvent réglées de façon à ne pas utiliser l’intégralité du légume, car ce n’est pas assez rapide – et donc pas assez efficace. 39 % du gaspillage total intervient au cours de la phase de production."

"5 % des aliments sont gaspillés par les détaillants et 14 % par l’horeca. Les surplus viennent du fait que les restaurants, les magasins,… achètent trop de légumes", explique Helena. "Ou alors ils se retrouvent avec des légumes dont l’aspect n’est pas parfait et qui sont donc difficiles à vendre. Enfin, les consommateurs sont responsables de 42 % du gaspillage. On peut citer par exemple les tiges de brocolis, qui sont souvent laissées sur le bord de l’assiette." Selon Helena, il est grand temps de montrer aux gens tout ce que l’on peut faire de bon avec les ‘restes’.

Des dips qui ont une histoire à raconter


Wonky utilise les restes du secteur alimentaire. Les morceaux de légumes et de fruits ‘superflus’ sont récupérés dans la chaîne de production au lieu d’être jetés. Le producteur avec qui Helena collabore en fait des dips pour les apéritifs et des pâtes à tartiner. "Pour l’instant, nous n’en sommes encore qu’à la phase de préproduction", explique-t-elle. "J’ai fait les premiers pots à la main dans ma cuisine. Je les ai ensuite vendus sur quelques festivals pour tester le marché. J’avais récemment un stand lors d’une grande fête du personnel de KBC Bank. Les premières réactions étaient très positives. Les légumes que j’utilise ont eu un parcours intéressant et cela fascine évidemment les gens. Mais au-delà de cet aspect, les produits sont aussi tout simplement délicieux (rires)."

D’ici fin octobre ou début novembre, Wonky sera lancée à plus grande échelle. Je ne pourrai alors plus préparer les pâtes à tartiner et les dips dans ma cuisine, explique Helena. "D’ici là, j’espère donc entamer une collaboration avec un fabricant qui préparera les produits, mais toujours en utilisant des restes de légumes."

La Flandre en ligne de mire


La petite start-up a de belles ambitions : d’ici la fin de l’année, les produits de Wonky devraient être en vente dans plusieurs dizaines de boutiques à Gand et dans les alentours, espère Helena. Les pâtes à tartiner devraient aussi être au menu de différents cafés et bars proposant des lunchs. À partir de 2017, l’entreprise souhaite élargir ses activités à toute la Flandre et aussi étendre sa gamme.

Wonky devrait donc gagner en notoriété. Les médias sociaux et numériques sont également importants à cet égard. "Je m’occupe beaucoup du site web et de la page Facebook de Wonky et je publie aussi régulièrement sur Instagram", explique Helena. "L’Internet mobile joue un rôle crucial dès le départ pour la réussite de Wonky. Ce sont les médias sociaux qui permettent véritablement d’expliquer ce que nous faisons et de développer une communauté de personnes intéressées."

Une aventure extraordinaire


Depuis quelques mois, Helena s’est donc lancée dans le monde de l’entrepreneuriat comme indépendante. Cela s’est-il bien passé ? "Le lancement proprement dit s’est déroulé assez rapidement", explique-t-elle. "Tout s’est bien déroulé, mais j’ai eu un peu de mal avec toutes les formalités administratives à remplir. Je viens seulement d’en venir à bout, après plusieurs mois. C’est une aventure extraordinaire, mais cela n’a évidemment rien à voir avec un travail de bureau classique (rires)."

En savoir plus ?

Rendez-vous sur Wonkyspread.weebly.com ou suivez Wonky sur Facebook, Twitter ou Instagram.

Johan

Johan

Blogeur Proximus et entrepreneur
 

Blogeur Proximus et entrepreneur
 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.

Contactez-nous