×
×

Soyez inspiré

Filtrage de Nouvelles par :

Lu pour vous : “Remote” de Jason Fried, ou pourquoi le télétravail est une bonne idée.

Soyez inspirépar Proximus Bizz team05/01/2016

Travailler de 9 à 17 heures précises ? Présence quotidienne obligatoire au bureau ? Au moins trois réunions par jour ? Tout ça, c’est du passé, lance Jason Fried, le CEO de 37Signals. Pour gagner en efficacité et donner le meilleur d’eux-mêmes, vos collaborateurs ont avant tout besoin d’une grande liberté. Une liberté qui présente aussi d’énormes avantages pour l’employeur.

Télétravail, bureaux satellites… Peu de thématiques RH ont fait autant parler d’elles ces dernières années. Mais le sujet divise encore les professionnels : s’ils sont nombreux à trouver l’idée fantastique, il reste encore beaucoup de réticents. Les excuses, vite trouvées, ne manquent pas. Jason Fried en énumère quelques-unes dans son ouvrage Remote: Office Not Required : “le travail se fait au bureau”, “à la maison, les distractions sont trop nombreuses pour travailler”, “les grandes entreprises ne le font pas, pourquoi le ferions-nous ?”, etc. Les entreprises qui souhaitent instaurer le télétravail doivent bien entendu surmonter une série de défis et d’obstacles. Mais les avantages du travail à distance sont largement supérieurs aux inconvénients, argumente Fried. 

Concentration maximale
Par exemple, pour être véritablement efficace, créatif et réfléchi, le travailleur a besoin de temps, explique l’auteur. En d’autres termes, il doit pouvoir atteindre l’état maximal de concentration. Mais ce temps lui fait souvent défaut au bureau, car les distractions sont nombreuses : un collègue qui l’interrompt, le téléphone qui sonne, les mails qui arrivent sans cesse. À la maison, il peut aussi se laisser distraire par la télé qui va trop fort, par exemple, mais il a beaucoup plus de contrôle sur ces sources de distraction. Il peut utiliser un casque audio, décrocher le téléphone et éteindre l’ordinateur. Et aucun collègue ne viendra l’interrompre. 

Des millions de mètres carrés 
Selon Fried, la plupart des gens sont plus efficaces lorsqu’ils décident eux-mêmes de leur lieu et de leur temps de travail. Et la grande majorité des travailleurs est parfaitement capable de gérer cette liberté. Outre cet avantage déjà important, les entreprises sont gagnantes sur le plan financier. IBM a instauré le télétravail en 1995. Depuis, l’entreprise a réduit ses espaces de bureaux de plus de sept millions de mètres carrés dans le monde entier. Près de 5,4 millions de mètres carrés ont été revendus pour un montant de près de deux milliards de dollars. Fried estime que Big Blue économise chaque année 200 millions de dollars, rien qu’aux USA et en Europe.

Recette miracle
Le télétravail serait-il la recette miracle qui résoudrait tous les problèmes ? L’auteur ne cache pas qu’il existe certains inconvénients. Le contact personnel entre collègues, par exemple, est un aspect que nous sommes nombreux à vouloir garder. Rien de tel, dans certaines situations, que de se retrouver avec quelques collègues pour un bon brainstorming de quelques heures. 
L’absence de structure et d’autorité exige aussi un tout nouvel état d’esprit de la part des collaborateurs. La très grande responsabilité que ce système implique ne conviendra peut-être pas à tout le monde. Certains collaborateurs ne déborderont pas d’enthousiasme à l’idée de télétravailler et il faudra réfléchir à des solutions pour eux. 

Pour et contre
Remote: Office Not Required plaide clairement en faveur du télétravail. Fried est évidemment convaincu des avantages de cette solution depuis longtemps, mais il est conscient des arguments contre, qu’il démonte en avançant des solutions pertinentes. Son ouvrage est un manifeste limpide et humoristique, parsemé d’innombrables illustrations et caricatures. Tout entrepreneur qui envisage l’instauration du télétravail doit absolument se procurer cet ouvrage. 

BIO
En 1999, Jason Fried fonde sa société de conception de logiciels, 37Signals, avec deux amis. David Heinemeier Hansson, un programmeur danois, les rejoint en 2003 et crée un logiciel de gestion de projet pour la petite entreprise. Très vite, les clients de la start-up commencent à réclamer ce logiciel. Dix ans plus tard, près de 300 millions de clients utilisent les programmes de 37Signals pour gérer leurs projets et collaborer. 37Signals ne compte à ce jour qu’un seul investisseur : il s’agit de Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon.

Proximus Bizz team

Proximus Bizz team

Une équipe de plus de 40 experts qui apporte aux entrepreneurs indépendant et aux petites entreprises les meilleures idées et solutions suivant leurs besoins.

Une équipe de plus de 40 experts qui apporte aux entrepreneurs indépendant et aux petites entreprises les meilleures idées et solutions suivant leurs besoins.


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.

Contactez-nous