×
×

Témoignages

Filtrage de Nouvelles par :

Un flot de possibilités

Témoignagespar One magazine24/05/2012

Aquafin gère l’épuration des eaux usées en Flandre. L’entreprise dispose à ce titre d’un vaste réseau d’installations d’épuration et de stations de pompage connectées via Belgacom Explore. Belgacom a déployé la téléphonie IP et les UC basées sur Cisco Call Manager dans les quatre-vingt sites équipés d’Aquafin. Cette solution favorise la collaboration entre collègues des différentes implantations. Par ailleurs, la plateforme IP constitue une base solide pour une extension ultérieure, offrant notamment la possibilité de nouvelles fonctionnalités pour le centre de contact d’Aquafin.

Aquafin a déployé un environnement de Unified Communications sur l’ensemble de ses sites, un système qui facilite la collaboration entre collègues sur les 80 implantations.

Il y a plus de vingt ans, la Région flamande confiait à Aquafin le développement et la gestion de l’infrastructure d’épuration des eaux usées en Flandre. Les eaux ménagères usées des égouts communaux sont recueillies dans des collecteurs et dirigées vers des installations qui en assurent l’épuration. Aquafin emploie un millier de collaborateurs, dont quatre cents au siège d’Aartselaar. Les six cents autres sont répartis dans les quatre-vingt installations équipées en Flandre. Les installations d’épuration et stations de pompage d’Aquafin sont connectées aux deux centres de données de l’organisation de manière redondante, via le réseau Explore de Belgacom.

 

Plus de clarté

Aquafin est passé à la téléphonie IP il y a environ un an et demi. “Notre centrale téléphonique analogique ne répondait plus à nos besoins”, explique Koen Aeyels, responsable ICT chez Aquafin. “À l’époque, nous avons joué pleinement la carte de la téléphonie IP. Grâce à la convergence voix/données, notre utilisation du réseau de données gagne en efficacité, tandis que nous rationnalisons nos lignes ISDN actuelles.” Celles-ci ne servaient pas uniquement à la téléphonie chez Aquafin. La surveillance des systèmes d’alarme des sites passait également par ce canal de données. “L’IP nous permet d’exploiter toutes ces fonctions sur Explore, une solution qui confère davantage de clarté à l’ensemble”, précise Koen Aeyels.

 

Faciliter la collaboration à distance

Aquafin a opté, dans le cadre d’un marché public, pour une solution de téléphonie sur IP et de Unified Communications basées sur Cisco Call Manager, avec Belgacom pour partenaire. Koen Aeyels : “Nous voulions faciliter le travail de nos collaborateurs, indépendamment de l’heure et du lieu où ils se trouvent, y compris dans nos bureaux satellites à Drongen, Herentals ou Louvain. Le nouvel environnement, notamment parce qu’il leur permet de disposer d’un numéro de téléphone unique quel que soit leur lieu de travail, facilite la collaboration entre collègues. De plus, une information de présence est disponible et ils ont la possibilité de communiquer par vidéoconférence, chat …”

 

Pas de transition brutale

L’implémentation de Cisco Call Manager au siège d’Aquafin s’est déroulée par étapes. Le déploiement dans les sites excentrés a suivi, à raison de trois à quatre sites par semaine. Tous seront dotés du nouvel environnement pour l’été. Parallèlement à la centrale téléphonique sur IP, Aquafin a mis de nouveaux appareils téléphoniques en service. Koen Aeyels : “La transition vers la téléphonie IP n’est en aucun cas brutale. Nous ne voulons pas imposer la solution à nos collaborateurs. Je pars du principe qu’à terme, nous utiliserons de plus en plus de softphones, mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour du projet actuel.”

 

Une plateforme tournée vers l’avenir

Grâce à son investissement dans la téléphonie sur IP, Aquafin pose les bases de ses projets futurs. “Nous disposons d’une plateforme sur laquelle nous pouvons facilement ajouter de nouvelles fonctionnalités”, explique Koen Aeyels. “Par exemple, un logiciel de support pour notre centre de contact. Nous constatons que les citoyens sont de plus en plus demandeurs d’informations spécifiques, notamment lorsque nous réalisons des travaux dans leur quartier.” Grâce à sa plateforme IP, Aquafin dispose déjà des bases techniques pour implémenter un logiciel destiné à son centre de contact. “C’est en ce sens que la plateforme constitue, déjà actuellement, une valeur ajoutée”, conclut Koen Aeyels. “Grâce à notre plateforme IP, nous pourrions par exemple proposer très rapidement à une commune confrontée à des inondations un numéro d’urgence mis à la disposition des citoyens pour leurs éventuelles questions.”

 

Company profile

Aquafin gère en Région flamande 247 installations d’épuration, 1.174 stations de pompage et bassins de stockage, et 4.735 kilomètres de collecteurs. Chaque année, Aquafin investit entre 150 à 180 millions d’euros dans ses infrastructures.

 

Business benefits
  • Meilleure collaboration entre collègues
  • Rationalisation de dizaines de lignes ISDN
  • Simplicité d’extension à d’autres applications

 

Plus d’infos?

Pour de plus amples informations sur la téléphonie IP et UC, rendez-vous sur le site web de Belgacom ou prenez contact avec votre Account Manager.

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.