Selena Gomez juge néfaste l'impact des réseaux sociaux pour sa génération © BELGA