L’ensorcelant "Parfum" de Patrick Süskind en série télé

Imaginez un parfum qui rende fou d’amour, capable de changer le rejet envers une personne en désir absolu. C’est cet élixir qu’un parfumeur rêve de concocter dans la série allemande "Le Parfum", diffusée sur Netflix. Une variation intense sur le thème du désir absolu, de la volupté et de l’obsession qui mène au crime.
L’ensorcelant "Parfum" de Patrick Süskind en série télé © Netflix/ZDFneo

Dans cette série criminelle aux accents érotique, une enquêtrice cherche à comprendre pourquoi des corps de femmes sont mutilés et scalpés. Elle va devoir fouiller le passé d’anciens étudiants pour trouver le meurtrier. Librement adaptée du célèbre roman de Patrick Süskind, cette série se déroule en 6 épisodes et est disponible sur Netflix.

Une adaptation très libre

Une adaptation très libre © Netflix/ZDFneo

Du roman à succès de Patrick Süskind ne subsiste que l’essence même de cette histoire : le pouvoir d’un parfum et de son créateur. La série créée par Oliver Berben et Sarah Kirkegaard, « Le Parfum », se décline en six épisodes aux titres évocateurs : L'ambre gris,  Le Scatol, La synthèse, La troisième substance, Les notes de cœur, L'envoûtement. Comme point de départ, une jeune femme assassinée. Son corps a été mutilé pour en capter l’odeur, à travers certaines glandes, ses poils et ses cheveux. Bientôt, le macabre rituel se renouvelle.

Six suspects

Six suspects © Netflix/ZDFneo

Enquêtant sur le meurtre, l’inspectrice Nadja Simon s’interroge sur le passé des amis de la victime. Elle veut comprendre les enjeux de l’amitié entre six suspects potentiels. Lorsqu’ils étaient pensionnaires dans un internat, ces six individus étaient liés autour d’une passion commune : le monde des parfums. Dans les années 1990, quatre garçons et deux filles se retrouvaient dans un lieu secret et s’entraînaient à reconnaitre les odeurs pour « devenir comme Grenouille », le héros de l’écrivain Patrick Süskind. Après les funérailles de celle qu’ils surnommaient K, remontent peu à peu de troublants secrets.

Flic et procureur

Flic et procureur © Netflix/ZDFneo

« Le Parfum » est une série rondement menée et bien écrite, avec son lot de personnages tout aussi étranges que sournois. Parallèlement à l’enquête criminelle, les scénaristes tissent d’autres intrigues liées à la relation tourmentée de l’inspectrice Nadja Simon, avec le procureur Grünberg, un homme marié. Resurgit aussi le meurtre non-élucidé d'un petit garçon, qui fréquentait le même pensionnat que les suspects.

L’art du parfumeur

L’art du parfumeur © Netflix/ZDFneo

C’est August Diehl, un acteur allemand remarqué dans le film "Kursk" de Thomas Vinterberg, qui incarne l’inquiétant personnage du Parfumeur.

D’autres acteurs allemands donnent eux aussi force et mystère à cette série dramatique : Wotan Wilke Möhring ("Soul Kitchen" de Fatih Akin), Friederike Becht, Ken Duken, Marc Hosemann, Juergen Maurer, Natalia Belitski, Christian Friedel, Trystan Pütter et Anja Schneider.

Sur Netflix

Sur Netflix © Isopix/Clemens Neuhaus

« Le Parfum », une série créée par Oliver Berben et Sarah Kirkegaard, produite par ZDFneo est disponible sur Netflix. Avec Friederike Becht, Wotan Wilke Möhring, Juergen Maurer, August Diehl, Ken Duken, Natalia Belitski, Christian Friedel, Trystan Pütter, Marc Hosemann, Anja Schneider…

Choisissez Netflix comme bonus TV dans votre Tuttimus ou Familus pack et regardez ces séries directement sur votre TV (menu à la demande > series ou via la chaîne 204).

Lisez aussi Les sorties de janvier sur Netflix

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top