La guerre contre le trafic de drogue : ces films ont montré la réalité en images

Le milieu de la drogue baigne dans la violence. Non seulement entre la police et les dealers, mais aussi entre les cartels qui sont capables de tuer pour de l’argent ou pour préserver leur territoire. Ces 10 films ont illustré l’impitoyable univers de la drogue et son extrême violence.

Sicario

Sicario © Lionsgate

Le titre espagnol de ce film signifie « tueur à gages ». Les deux personnages principaux (incarnés par Emily Blunt et Daniel Kaluuya) participent à une opération visant à démanteler un cartel. Au fil de leur avancée, ils découvrent peu à peu qu’indépendamment de leur mission secrète, ils auront un problème de taille à gérer. En effet, l’un des agents joue un double jeu. 

Traffic

Traffic © USA Films

Plusieurs histoires s’entrecroisent dans ce film de Steven Soderbergh pour montrer à quel point la drogue fait malheureusement des ravages aux États-Unis et au Mexique. On suit ainsi un juge conservateur chargé de lutter contre le trafic de drogue qui découvre que sa fille consomme de la cocaïne. La seconde histoire est celle de deux agents qui protègent un informateur et la troisième concerne une femme (Catherine Zeta-Jones) qui reprend les affaires de son mari, un baron de la drogue condamné. 

Danger immédiat

Danger immédiat © Paramount Pictures

Aux États-Unis, la guerre menée par un cartel de la drogue colombien fait rage. Jack Ryan (Harrison Ford), analyste de la CIA, est chargé de le combattre. Au cours de sa mission, il découvre que ce cartel est secrètement soutenu par le président lui-même. 

Scarface

Scarface © Universal Pictures

Scarface est considéré comme un film culte. Un jeune immigrant (Al Pacino) arrive à Miami et se retrouve happé par le milieu de la drogue. Il se marie ensuite avec Elvira (Michelle Pfeiffer), l’ex-femme de l’un des plus grands barons de la drogue pour lequel il travaillait, et bâtit un business qui lui rapporte des millions de dollars. Mais un homme dans sa position, beaucoup le préféreraient mort. Ce film baigne résolument dans la violence et les meurtres. 

La Cité de Dieu

La Cité de Dieu © Miramax Films

À travers les yeux du narrateur, Rocket, on découvre la criminalité et le milieu de la drogue des favelas dans les banlieues de Rio de Janeiro. Rocket est photographe et il veut raconter en images l’histoire du quartier où il a grandi. Pour cela, il doit infiltrer le milieu de la drogue dans lequel deux clans s’opposent. Mais il est difficile pour lui d’en choisir un, car des membres des deux clans sont des amis d’enfance. 

Trainspotting

Trainspotting © PolyGram Filmed Entertainment

Trainspotting est un film britannique consacré à la drogue et à la criminalité, sur un fond d’humour noir. L’action se déroule à Édimbourg, où l’on suit Mark Renton (Ewan McGregor) et ses amis, tous drogués à l’héroïne. De la dépression aux bad trips, en passant par les cures de désintoxication, les chagrins d’amour et le SIDA qui fait rage, ce film ne néglige aucun aspect du sujet. Mais l’humour bien présent permet d’y insuffler une touche de légèreté. 

Cartel Land

Cartel Land © The Orchard

Ce documentaire américain suit deux groupes de civils qui décident de combattre eux-mêmes les violents cartels mexicains. Tim Foley est le chef du groupe américain et il veut à tout prix éviter que le trafic de drogue mexicain ne sévisse aux États-Unis. Au Mexique, c’est le docteur Jose Mirreles qui tente de protéger son pays et ses proches. Ce documentaire portant sur la lutte du bien contre le mal a remporté de nombreux prix, notamment lors du Sundance Film Festival et du British Academy Film Awards. 

Blow

Blow © New Line Cinema

Johnny Depp incarne George Jung, un homme actif dans le milieu de la drogue au sein d'une petite ville américaine. Condamné pour trafic de marijuana, il contacte des dealers de cocaïne et décide de s’associer à eux. Il collabore ainsi avec Pablo Escobar et amasse des millions de dollars. Lorsqu’il rencontre Mirtha (Penélope Cruz), il décide de raccrocher pour se consacrer à sa vie de famille. Mais très vite, son passé le rattrape. 

Savages

Savages © Universal Pictures

Chon et Ben, deux amis interprétés par Taylor Kitsch et Aaron Taylor-Johnson, trafiquent de la marijuana en Californie et gagnent ainsi beaucoup d’argent. Ils entretiennent tous deux une relation avec Ophelia (Blake Lively) et veulent profiter de leur fortune à trois. Quand Ophelia se fait kidnapper par la baronne de la drogue Elena Sanchez (Salma Hayek), ils doivent élaborer un plan pour la sauver. 

Cocaine Cowboys

Cocaine Cowboys © Magnolia Pictures

Dans les années 80, Miami est devenue la chasse gardée des barons de la drogue qui donnent à la ville un tout autre visage. Cocaine Cowboys est un documentaire consacré à la guerre de la drogue qui y faisait rage à cette époque. Le nom « cowboys » renvoie aux méthodes illégales utilisées par ces gangsters et à la corruption omniprésente. À travers les interviews des autorités, de journalistes, d’avocats et d’anciens trafiquants, on découvre la manière dont les choses se passaient réellement et les moyens réellement disponibles pour remédier à la situation. 

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top