Mourir à la veille de la célébrité
Brian Jones fut, peut-être malheureusement pour lui, vraiment très célèbre de son vivant et il profitait aussi au maximum de toutes les possibilités que cette petite vie de luxe lui offrait. Il faisait partie des membres fondateurs des Rolling Stones. Bien entendu, Keith Richard et Mick Jagger étaient davantage sous les feux des projecteurs, mais Brian Jones participa sans conteste au succès du groupe de rock. Pourtant, il était un peu l'original de la bande ; c'était un drogué notoire qui fut arrêté plusieurs fois. Lorsque les Stones planifièrent une tournée américaine en 1969, ils ne trouvèrent pas d'autre solution que de virer Jones du groupe et de le remplacer par Mick Taylor. Moins d'un mois plus tard, en juillet 1969, Brian Jones mourut au fond de sa piscine. Il n'a donc jamais connu le succès de titres fabuleux comme « Exile On Main Street », « Sticky Fingers » ou « Some Girls ».