Beveren attend un premier succès à l'extérieur contre une équipe U23

Challenger Pro League | Ce week-end, le SK Beveren tentera de maintenir la pression sur son rival pour le titre et leader de la compétition, le RWDM. Ces dernières semaines, les Waaslandiens n'ont pas tremblé et ont remporté leur matches du vendredi, mais la rencontre à l'extérieur aux RSCA Futures rappelle à Beveren une statistique douloureuse.

De Tagtik

Partager cet article

Cette saison, Beveren n'a en effet pas (encore) réussi à aller chercher les trois points sur le terrain d'une équipe U23. Lors de la phase classique du championnat, les Waaslandiens ont signé 4 nuls contre les 4 équipes U23 (2-2 à chaque fois) et lors des play-offs de promotion, les troupes de Wim De Decker ont subi une lourde défaite (3-0) lors de la première journée de ce mini-championnat, en déplacement au Club NXT.

Le match à l'extérieur qui attend Beveren, vendredi aux RSCA Futures, est en fait la dernière chance des Waaslandiens cette saison de remporter une victoire à l'extérieur face à l'une des équipes espoirs engagée dans la compétition. Après sa visite au Lotto Park, Beveren n'a en ffet plus aucun dépacment chez un rival U23 à son programme.

Vieilles connaissances

Le précédent match à l'extérieur contre les RSCA Futures remonte au 27 août 2022 (3e journée de la phase classique, 2-2) et depuis, plusieurs jeunes joueurs mauves, décisifs lors de cette rencontre, ont quitté la Challenger Pro League. C'est le cas de El Hadj (qui a rejoint le KRC Genk), de Bouchouari (parti au FC Emmen) et de Colassin (transféré à Heerenveen).

A l'époque, Bouchouari avait égalisé dans le temps additionnel alors que Beveren pensait pouvoir prendre les trois points après des buts de Maderner (absent pour blessure depuis longtemps) et de Van Damme.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top