La Jupiler Pro League reprend ses droits avec la 31e journée pour lancer le sprint final

Jupiler Pro League | Après deux semaines de trêve internationale, la Jupiler Pro League reprend ses droits ce week-end avec la 31e journée de championnat de Belgique pour lancer le sprint final vers les playoffs.

De Belga

Partager cet article

La 31e journée débutera vendredi avec le déplacement de l'Antwerp à Zulte Waregem (20h45). Surpris à domicile à Charleroi avant la trêve, les Anversois tenteront de se refaire une santé pour rester dans le sillage de Genk et de l'Union en tête. Les Flandriens voudront eux confirmer leur bon point arraché au Standard pour poursuivre leur mission maintien.

Samedi, le Cercle Bruges, à la lutte pour le top 8, et Courtrai, qui lutte pour son maintien, s'affrontent à 16h00. Dans la foulée, Charleroi se rend à Westerlo à 18h15 dans un match à six points pour le top 8. Dans le même temps, Seraing, qui a déjà neuf orteils en Challenger Pro League, accueille La Gantoise.

En soirée (20h45), le Standard effectuera un long déplacement à Ostende pour se reprendre après son partage contre Zulte Waregem et conforter sa place dans le top 8. Les Côtiers sont eux dans l'obligation de s'imposer dans l'optique du maintien.

Le duel entre Genk et Oud-Heverlee Louvain lancera lui la journée de dimanche à 13h30. Les Limbourgeois, qui ont vu l'Union revenir à trois points, devront s'imposer pour relancer une spirale positive face à des Louvanistes qui peuvent encore croire au top 8. À 16h00, Anderlecht devra lui s'imposer sur le terrain d'Eupen pour rester dans le top 8.

Sorti du top 4 il y a deux semaines, le Club Bruges devra lui se relancer sur la pelouse de Malines (18h30) pour ne pas être distancé. La 31e journée se terminera par un duel entre l'Union Saint-Gilloise et Saint-Trond à 19h15.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top