Lappi devance Ogier au terme de la deuxième journée au Mexique, Thierry Neuville 4e

Sports | Le Finlandais Esapekka Lappi (Hyundai) a dominé la deuxième journée du Rallye du Mexique, troisième épreuve du championnat du monde WRC, vendredi, en remportant cinq des huit spéciales sur les routes de terre de la chaîne montagneuse de Guanajuato. Thierry Neuville (Hyundai) pointait en 4e position à 39.8 secondes.

De Belga

Partager cet article

Sur les 128 km de la journée, Lappi a été en concurrence étroite pour les temps scratchs avec le Français Sébastien Ogier (Toyota), qu'il devance de 5.3 secondes.

Pigiste de luxe, Ogier, qui vise une septième victoire au Mexique, un record, a lui décroché deux spéciales.

Le Gallois Elfyn Evans (Toyota) est en embuscade, 3e à 30.1 juste devant le pilote belge qui "attendait mieux" de cette journée. "Nous avons connu trop de situations qui nous ont fait perdre du temps. Dans l'ES4, on a connu une grosse touchette à la sortie d'une bosse, et on a perdu l'hybride. Dans l'ES9, l'amortisseur arrière droit était complètement bloqué."

Tenant du titre, le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota) est 5e à 59.7 secondes.

La journée s'est terminée par une étape urbaine, un circuit de 1,3km dans la ville de León où l'Espagnol Daniel Sordo (Hyundai) a été le plus rapide. Il est 6e au général.

L'Estonien Ott Tänak (M-Sport Ford), leader au championnat, a connu vendredi matin un problème de turbo et se retrouve relégué à plus de 14 minutes de Lappi.

Le Rallye du Mexique est composé de 23 épreuves spéciales pour un total de 320,23 kilomètres chronométrés. Samedi, 128,61 kilomètres seront parcourus en neuf spéciales sur les routes de terre du Guanajuato.

Dans la matinée vendredi, lors de la première spéciale de la journée, le Français Pierre-Louis Loubet (Ford Puma), avec Nicolas Gilsoul comme copilote (direction cassée) et le Grec Jourdan Serderidis avec Fréderic Miclotte (Ford Puma) étaient aussi contraints à l'abandon.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top