Trois nouveaux titres pour Lotte Kopecky aux Championnats de Belgique de cyclisme sur piste

Cyclisme | Lotte Kopecky a ajouté trois nouveaux titres à son palmarès ce weekend lors des championnats de Belgique de cyclisme sur piste à Gand, où elle est montée sur la plus haute marche du podium de l'omnium, de la course à élimination et de l'Américaine (avec Shari Bossuyt).

De Belga

Partager cet article

Samedi, Lotte Kopecky s'est adjugé l'omnium avec 222 points, devant Katrijn De Clercq et Shari Bossuyt.

Dimanche, l'Anversoise prenait le départ de la course à élimination et de l'Américaine, deux épreuves dont elle est la championne du monde en titre. Dans la course à élimination, elle s'est imposée devant Katrijn De Clercq et Hélène Hesters.

Dans l'Américaine, Lotte Kopecky était associée à Shari Bossuyt, qui effectuait son retour à la compétition après sa fracture de la clavicule fin décembre. Le duo champion du monde l'a emporté devant Katrijn De Clercq/Sara Maes et Marith Vanhove/Hélène Hesters.

Lotte Kopecky a ainsi fait le plein de confiance avant l'Euro sur piste qui aura lieu du 8 au 12 février à Granges, en Suisse. "C'était un premier bon test", dit-elle. "Mon hiver a été plutôt bon. Je suis là où je voudrais être en ce moment".

Ce weekend gantois marquait donc le retour à la compétition de Shari Bossuyt après sa fracture à la clavicule. "Ca allait mieux de jour en jour", avance Bossuyt, qui a décroché le bronze dans l'omnium vendredi. "Je suis satisfaite de la manière dont cela évolue. Ma condition et mes sensations évoluent super vite. J'avais encore quelques appréhensions cette semaine à l'entraînement avec Lotte mais ce n'est plus le cas".

Les autres titres du weekend sont allés à Nicky Degrendele (sprint et keirin), Jules Hesters (élimination) et Tuur Dens (omnium). Hesters et Dens ont aussi remporté l'Américaine chez les messieurs.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top